1 min de lecture Benoît Hamon

Hamon sur RTL : les réunions non-mixtes, "ça n'est pas la bonne solution"

LE GRAND JURY - L'ancien ministre, qui se pose en défenseur de la laïcité, explique son opposition aux réunions qui ont suscité le débat dans l'opinion publique.

Benoît Hamon était l'invité du "Grand Jury" dimanche 3 décembre 2017
Benoît Hamon était l'invité du "Grand Jury" dimanche 3 décembre 2017 Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"L'avenir de la République, l'avenir de nos enfants, la manière dont on vivra ensemble ne se réduisent pas à la question des musulmans dans ce pays." Réagissant au discours de son ancien collègue Manuel Valls, Benoît Hamon, invité du Grand Jury ce 3 décembre, donne son avis sur la polémique suscitée par les réunions non-mixtes, réservées aux personnes de couleur. "Je n'y suis pas favorable", répond-il tout en rappelant que ce débat est, selon lui, "extrêmement minoritaire". 

Si les réunions non-mixtes ont historiquement, selon Benoît Hamon, revêtu une certaine utilité, elles appartiennent à un temps révolu. "D'où ça vient ces réunions ? Des mouvements féministes qui considéraient justement que pour la libération de la parole, il fallait que les femmes ne soient pas mises en situation de devoir parler de ces violences-là devant des hommes qui auraient empêché cette libération de la parole. Ça a été utile", affirme-t-il.

C'est toujours difficile d'avoir une trajectoire scolaire quand on est un jeune Français qui n'a pas un nom breton ou normand.

Benoît Hamon
Partager la citation

Mais Benoît Hamon n'y est plus favorable. "Si demain, dans des réunions non mixtes, se développe le même poison (que les organisateurs de ces réunions) dénoncent - du racisme ou de l'antisémitisme - là, effectivement, ça n'est pas la bonne solution", tranche-t-il. 

À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra du 20 juin 2019 humour
La chronique de Laurent Gerra du 17 juin 2019

"J'adorerais pouvoir vous dire que la République, avec nous tous, est capable de lutter contre les discriminations, la stigmatisation. Or, aujourd'hui, je constate que ça n'est pas le cas. Hélas, il y a toujours sept fois plus de chances d'être contrôlé pour un jeune noir ou d'origine maghrébine ou de parents maghrébins que pour un jeune blanc. Je constate que c'est toujours difficile d'avoir une trajectoire scolaire ou universitaire quand on est un jeune Français qui n'a pas un nom breton ou normand."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Benoît Hamon Discriminations Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791246125
Hamon sur RTL : les réunions non-mixtes, "ça n'est pas la bonne solution"
Hamon sur RTL : les réunions non-mixtes, "ça n'est pas la bonne solution"
LE GRAND JURY - L'ancien ministre, qui se pose en défenseur de la laïcité, explique son opposition aux réunions qui ont suscité le débat dans l'opinion publique.
https://www.rtl.fr/actu/politique/hamon-sur-rtl-les-reunions-non-mixtes-ca-n-est-pas-la-bonne-solution-7791246125
2017-12-03 14:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SPyR92LsgSmsC3Krmec0tQ/330v220-2/online/image/2017/1203/7791245947_benoit-hamon-etait-l-invite-du-grand-jury-dimanche-3-decembre-2017.JPG