1 min de lecture Les Républicains

Grenoble : le siège des Républicains entièrement saccagé

Bernard Accoyer, le secrétaire général du parti Les Républicains a déploré "un acte inadmissible" et annoncé qu'une plainte sera déposée.

Le tribunal correctionnel de Grenoble le 4 avril 2016 (illustration).
Le tribunal correctionnel de Grenoble le 4 avril 2016 (illustration). Crédit : XAVIER VILA/SIPA
Valentine De Brye
et AFP

C'est la quatrième fois que le siège du parti Les Républicains de Grenoble se fait saccager. Mais il s'agit de la première fois de cette gravité et à l'intérieur du bâtiment. Dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 mars, la permanence du parti Les Républicains à Grenoble a été la cible de dégradations et de tags. 

C'est une patrouille de police circulant dans le centre-ville vers 4h30 du matin qui a pu constater que le local du parti avait été fracturé. Les volets ont été cassés et une vitre brisée. À l'intérieur du bâtiment des bombes de peinture rouge sang ont été utilisées pour recouvrir les murs et affiches présidentielles de François Fillon, de l'ammoniac a été déversé sur les tracts locaux et des ordinateurs ont été cassés. Une inscription sous les fenêtres de l'appartement au rez-de-chaussée, qui sert de local au parti a été peinte en rouge : "Wanted. From Piolle with love".

Une provocation qui fait référence au tract polémique du parti Les Républicains de Grenoble diffusé en août dernier et sur lequel figurait 25 portraits d'élus de gauche avec la mention "Wanted" et dont Éric Piolle, élu EELV, faisait partie.

À lire aussi
Emmanuel Macron et Marine Le Pen élections européennes
Élections européennes : LaREM et RN en tête, FI continue sa chute

Bernard Accoyer, secrétaire général du parti déplore un "acte inadmissible au caractère antidémocratique évident" et annoncé qu'une plainte sera déposée. Il a par ailleurs souligné les "difficultés" pour les enquêteurs de retrouver les auteurs des dégradations" en raison de l'opposition de la municipalité à la vidéosurveillance". Éric Piolle a quant à lui "condamné avec la plus grand fermeté ce saccage" appelant à une "campagne présidentielle propre et sereine".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Grenoble Plainte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787760851
Grenoble : le siège des Républicains entièrement saccagé
Grenoble : le siège des Républicains entièrement saccagé
Bernard Accoyer, le secrétaire général du parti Les Républicains a déploré "un acte inadmissible" et annoncé qu'une plainte sera déposée.
https://www.rtl.fr/actu/politique/grenoble-le-siege-des-republicains-entierement-saccage-7787760851
2017-03-21 16:27:19
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MytxFhfkZHBCt4k02-59CQ/330v220-2/online/image/2016/0421/7782927688_le-tribunal-correctionnel-de-grenoble-le-4-avril-2016-illustration.jpg