1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Glyphosate : Delphine Batho dénonce l'espionnage des grands industriels
1 min de lecture

Glyphosate : Delphine Batho dénonce l'espionnage des grands industriels

L'ancienne ministre de l'Environnement accuse les grands industriels d'espionner le travail des parlementaires. Une pratique qui leur permet de torpiller certains amendements.

Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres
Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Glyphosate : Delphine Batho dénonce l'espionnage des grands industriels
01:01
Virginie Garin

Véritable coup d'éclat de Delphine Batho. Alors que le glyphosate est le grand absent de la loi sur l'alimentation, l'ancienne ministre de l'Environnement a haussé le ton lors de débats particulièrement animés à l'Assemblée nationale, mardi 22 mai.

Pour faire simple, elle les accusent d'avoir espionné le travail des parlementaires pour mieux torpiller certains de leurs amendements


Il est alors 22h30 lorsque Delphine Batho monte à la tribune. Celle qui a quitté le Parti socialiste au début du mois de mai porte alors de graves accusations contre les industriels de la chimie, à l'image de Monsanto. Elle affirme que les fabricants de pesticides ont reçu le texte d'un amendement qu'elle a déposé en mars dernier pour interdire le glyphosate. Ils l'auraient reçu quatre jours avant les autres députés, grâce à un collaborateur de l'Assemblée nationale. Cette action leur aurait ainsi permis de préparer leur riposte.

Un amendement supprimé

À l’époque, en mars, cet amendement  a été adopté par la commission du développement durable avant de disparaître en commission économique. Il a été simplement supprimé. Ce qui fait que la promesse d'Emmanuel Macron n'est toujours pas dans la loi.

À lire aussi

Cette affaire de glyphosate empoisonne le débat. Avec un ministre de l'Agriculture qui ne veut pas d'interdiction contrairement à 50 députés de la majorité qui vont défendre un nouvel amendement cette semaine. Le Président a créé des espoirs chez les écologistes, mis en colère les agriculteurs et divisé sa majorité...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/