1 min de lecture Politique

"Gilets jaunes" : Rodrigues compare les policiers à des "nazis", Darmanin porte plainte

Gérald Darmanin a décidé de porter plainte contre le "gilet jaune" Jérôme Rodrigues. Celui-ci avait qualifié les policiers de "nazis" : il avait déclaré que les forces de l’ordre dirigeaient un "camp de concentration" à Paris.

Gérald Darmanin, à Choisy-le-Roi le 1er septembre 2020.
Gérald Darmanin, à Choisy-le-Roi le 1er septembre 2020. Crédit : Alain JOCARD / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le ministre de l’Intérieur a annoncé, jeudi 10 septembre, porter plainte à l’encontre du "gilet jaune" Jérôme Rodrigues. Le militant avait qualifié les policiers de "nazis". D'après lui, les forces de l'ordre dirigent un "camp de concentration dans le nord-est de Paris. Des propos jugés "ignobles" par le ministre : "Au nom du ministère, et pour défendre l’honneur de tous les policiers, je dépose plainte", a-t-il indiqué sur son compte Twitter.
 
"L'origine de la controverse remonte à mardi 8 septembre", rappelle BFMTV. Sur Twitter, Jérôme Rodrigues diffuse une vidéo : il appelle ses abonnés à une journée de "désobéissance civile complète" le 12 septembre prochain. 

Le militant encourage ainsi à refuser de donner son identité en cas de contrôle des forces de l'ordre, et à prendre le risque d’être embarqué au poste. "Auront-ils suffisamment de place pour tous nous accueillir ?", peut-on lire dans la légende de la vidéo. 

Nous avons suffisamment de place pour vous accueillir !

Le syndicat Synergie
Partager la citation

Une publication qui a fait réagir le syndicat policier Synergie. "Nous avons suffisamment de place pour vous accueillir !", répond le groupe. Jérôme Rodrigues rétorque ensuite : "C’est clair bande de nazis vous irez ouvrir le camp de concentration disponible au nord-est de Paris celui que vous tentez de cacher aux médias, #vousnetespasmapolice". 

L'État a désormais engagé des poursuites contre cette figure des "gilets jaunes". Le syndicat Synergie a également décidé de porter plainte, détaille-t-on dans le journal 20minutes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Crise Gilets jaunes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants