1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Hollande : "Un accord à Paris est vital pour la planète"
2 min de lecture

François Hollande : "Un accord à Paris est vital pour la planète"

Le président de la République estime que la France doit jouer "un rôle clef" afin de lutter "contre le réchauffement climatique", dans un entretient au groupe Ebra.

François Hollande, lors de sa traditionnelle interview du 14 juillet
François Hollande, lors de sa traditionnelle interview du 14 juillet
Crédit : ALAIN JOCARD / POOL / AFP
Frannçois Hollande a fait le point sur la rentrée politique du gouvernement
01:38
Marie-Pierre Haddad

 "La France a un rôle clef à jouer car elle est capable de parler à tous les pays, d’être écoutée et de convaincre". Dans une interview donnée aux journaux de la presse quotidienne régionale du groupe Ebra, François Hollande rappelle les objectifs et le rôle du pays à trois mois de la COP21. Tout en revenant sur la loi sur la transition énergétique "portée avec ténacité par Ségolène Royal", il déclare qu"un "accord à Paris est vital pour la planète : les preuves des effets désastreux du réchauffement climatique sont accablantes". 

Dans le détail, François Hollande explique être "en convergence" avec Angela Merkel, tout en rappelant que "Barack Obama a pris des engagements forts" et que "la Chine est prête à s’impliquer". Le but est de "démontrer aux pays émergents qu’il est possible de lutter contre le réchauffement climatique sans remettre en cause leur développement", explique-t-il.

Il n'est pas question que des contribuables payent pour les gaspillages et les pollutions qui ne sont pas de leur fait

François Hollande

Sur l'écotaxe, le diesel ou encore l'électricité, le chef de l'État affirme "qu'il n'est pas question de créer un impôt ou une taxe supplémentaire. La transition énergétique ne doit pas être un prétexte pour augmenter les prélèvements. Je m'y refuse". Il poursuit en insistant sur le fait qu'il "n'est pas question non plus que des contribuables payent pour les gaspillages et les pollutions qui ne sont pas de leur fait".

Ainsi, François Hollande rappelle que le gouvernement a créé "la contribution carbone qui s'applique à toutes les énergies fossiles en répartissant la charge par rapport aux choix de consommation de chacun".

Des baisses d'impôts "si la croissance s'amplifie"

À écouter aussi

Le Président en profite aussi pour aborder d'autres sujets tels que la préparation du budget 2016. François Hollande "mesure les efforts" demandés aux Français. De nouvelles baisses d'impôts seraient à venir "si la croissance s'amplifie en 2016".

Face au sentiment d'abandon et d'éloignement dont souffrent les Français, le président de la République compte marquer "davantage la présence de l'État dans les postes supplémentaires créés dans l'Éducation nationale, des écoles et des classes fermeraient à la rentrée, notamment dans le monde rural". Concernant le domaine de la santé, "le gouvernement lutte contre les déserts médicaux en permettant à tous d'avoir accès aux services d'urgence et à une permanence médicale à proximité", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/