2 min de lecture Conférence de presse Hollande

"François Hollande a des mots méprisants pour parler de la nation", dit Florian Philippot

REPLAY - Lors de sa conférence de presse du 18 septembre, François Hollande s'est exprimé sur l'Europe. Ce qui a fait durement réagir Florian Philippot, vice-président du Front national.

Florian Philippot, le 24 novembre 2013, à Paris. (archives)
Florian Philippot, le 24 novembre 2013, à Paris. (archives) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

La première partie du discours de François Hollande lors de sa conférence presse du 18 septembre a été consacrée à l'Europe.

"Après un demi-siècle de construction de l'Europe, nous risquons d'entrer dans un processus de déconstruction", a expliqué le président de la République. "Si le projet européen se dilue, la porte est ouverte aux égoïsmes, au populisme, aux séparatismes", a-t-il ajouté, visant clairement le Front national.

Cette sortie du chef de l'État a eu le don d'énerver Florian Philippot. "C'est toujours cette manière de parler de la souveraineté nationale. Le président de la République est la pour défendre la souveraineté nationale et non la réduire ou pour parler d'elle comme un égoïsme. On sait qu'il ne croit plus beaucoup en la nation", a déclaré le vice-président du Front national. Et d'ajouter :" Je constate que le président de la République à des mots méprisants pour parler de la nation."

Aveu de la puissance du FN en Europe

Énervé, il voit en cette déclaration de François Hollande un aveu de la puissance du parti de Marine Le Pen. "Il a parlé du FN de manière très grossière et caricaturale pour dire qu'il y avait une alternative possible et il a cité en tête le Front national. Ce qui prouve que dans son discours le Front national est en tête devant l'UMP. C'est une forme d'aveu", a indiqué Philippot, rappelant le succès du FN aux dernières élections européennes.

À lire aussi
François Lenglet fiscalité
Impôts : le bilan fiscal de François Hollande reste mauvais

Lors de sa conférence de presse, le président de la République a également affirmé que l'Europe telle qu'elle est ne lui plaisait pas. Hollande entend peser dans les débats. Florian Philippot ne croit absolument pas aux déclarations du chef de l'État. "Pourquoi signe-t-il tous les traités ?", s'il souhaite peser, se demande le député européen. "Pourquoi se plie-t-il devant Madame Merkel ?", a-t-il ajouté avant de clore le débat. 

>
Florian Philippot et François de Rugy réagissent à la conférence de presse de François Hollande Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conférence de presse Hollande François Hollande Gouvernement Valls 2
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants