1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Bayrou "sera vigilant à ce qu'on reste dans le nouveau monde"
1 min de lecture

François Bayrou "sera vigilant à ce qu'on reste dans le nouveau monde"

CONFIDENTIELS RTL - Selon une des ses proches, le leader centriste veillera à empêcher tout retour à la bipolarisation de la vie politique.

François Bayrou le 9 septembre 2017 à Pau
François Bayrou le 9 septembre 2017 à Pau
Crédit : AFP / GAIZKA IROZ
François Bayrou "sera vigilant à ce qu'on reste dans le nouveau monde"
02:49
François Bayrou "sera vigilant à ce qu'on reste dans le nouveau monde"
03:07
Pauline De Saint-Rémy & Loïc Farge

"Ça a été dur, très dur, mais ça va mieux" : c'est ce que confie l'un des plus proches soutiens politiques de François Bayrou, qui souligne au passage que l'éphémère ministre de la Justice d'Emmanuel Macron n'a strictement rien perdu de son appétit pour la vie politique nationale. Tout maire de Pau qu'il est redevenu, le leader centriste reste en contact régulier avec le président de la République, avec qui il a même déjeuné récemment. C'est lui qui a eu l'idée de proposer au premier ministre Édouard Philippe de venir lui rendre visite à la Foire de Pau, début septembre.

Cette semaine, François Bayrou a également prononcé le discours de clôture des journées parlementaires du MoDem, à Paris. Il a notamment évoqué dans son intervention la question de la réduction du nombre de parlementaires et son pendant indispensable, à ses yeux : l'introduction d'une dose de proportionnelle aux élections législatives. "Il sera vigilant à ce qu'on reste dans le nouveau monde", explique l'une de ses proches dans un sourire entendu. Traduction : il veillera à empêcher tout retour à la bipolarisation de la vie politique.

Autre préoccupation de François Bayrou (et elle est majeure) : préserver sa "singularité" politique, et donc le poids du MoDem au sein de la nouvelle majorité. Quant à savoir si le triple candidat à la présidentielle a déjà dans l'idée de revenir au premier plan national, dans le cas où la justice lui en laisserait la possibilité, voilà bien une question à laquelle ses soutiens ne répondent que par des sourires.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/