1 min de lecture Medef

François Bayrou renvoie le gouvernement et le Medef dos à dos

INVITÉ RTL - Le patron du MoDem estime que l'échec du pacte de responsabilité est aussi imputable à l'organisation patronale qu'aux précédents gouvernements. Il pointe les dédales administratifs imposés aux entreprises et les surenchères du Medef.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
François Bayrou accuse Nicolas Sarkozy de pratiquer la "vendetta" Crédit Image : Paul Guyonnet / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Alors que le torchon brûle entre le gouvernement et le patronat, François Bayrou refuse de prendre parti. Le patron du MoDem s'est dit frappé par la déclaration d'Emmanuel Macron mardi. Répondant à l'injonction de Pierre Gattaz de voir le gouvernement mettre en conformité ses actions avec ses "belles paroles", le ministre de l'Économie a déclaré qu'un échec du pacte de responsabilité serait aussi "celui du Medef et de son patron"

Pour François Bayrou, "lorsqu'un constat de cette gravité est effectué par le ministre de l'Économie, il faut que le gouvernement et l'État, mais aussi la succession de gouvernements précédents, s'interrogent sur ce qui a créé cette situation pour les entreprises".

Le maire de Pau a fustigé "la défense exclusive des intérêts des patrons par le Medef" et "ses surenchères". Mais il rejoint néanmoins l'organisation patronale sur la stigmatisation du "labyrinthe administratif, de contraintes et de normes" auquel sont confrontées les entreprises. Selon lui, ces dernières ont "le sentiment d'être constamment sous la menace de changements de la fiscalité et des codes sociaux". 
Aussi estime-t-il que la France serait "bien inspirée de donner un cadre stable aux entreprises pour que leurs dirigeants aient le sentiment d'avoir un avenir lisible devant eux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Medef Gouvernement Entreprises
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants