2 min de lecture Entreprises

Formation professionnelle : chaque salarié va recevoir au moins 500 euros par an

INFO RTL - Avec la réforme de la formation professionnelle conduite par Muriel Pénicaud, le compte personnel de formation professionnelle sera désormais crédité directement en euros et non plus en heures. Il atteindra 500 euros annuels pour les salariés à plein temps.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
La ministre du Travail Muriel Pénicaud va dévoiler sa réforme de la formation professionnelle Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : Anaïs Bouissou | Durée : | Date :
La page de l'émission
Anais Bouissou
Anais Bouissou Journaliste RTL

Jour J pour la formation professionnelle. La ministre du Travail Muriel Pénicaud lève le voile ce lundi 5 mars sur une réforme redoutée par les syndicats, un "big-bang" de la formation professionnelle. L'une des grandes nouveautés de cette réforme - révélée ce lundi par RTL - concerne les salariés à temps plein. Ces derniers disposeront de 500 euros par an pour se former, et jusqu'à 800 euros pour les moins qualifiés. Jusqu'à lors, un crédit était disponible en heures, et non pas en euros.

À l'avenir, travailler derrière son bureau, ou sur un chantier, conduira à l'ouverture en parallèle d'un Compte Personnel de Formation (CPF). Dans cette tirelire tomberont des euros - 500 par an pour les salariés à temps plein. Il sera possible de cumuler jusqu'à 5.000 euros au fil des années.

La ministre du Travail Muriel Pénicaud entend aller plus loin que l'accord défini par les partenaires sociaux. L'objectif est d'augmenter le nombre de formations et de réformer un système qui aujourd'hui coûte trop cher et ne concerne que trop peu de personnes. Aujourd'hui, seuls 3 salariés français sur 10 utilisent leurs droits en raison de la complexité du système.

À lire aussi
Dans les bureaux d'une entreprise (Illustration) travail
Emploi : pourquoi les cadres n'hésitent plus à démissionner

Un coup de pouce pour les moins diplômés

Les employés et ouvriers sans diplôme, qui généralement ont les salaires les plus bas, auront droit à un bonus pour leur faciliter l'accès à la formation professionnelle. Ce bonus atteindra jusqu'à 800 euros par an. Le but est d'obtenir un nouveau diplôme, d'améliorer son niveau d'anglais par exemple, de se mettre à jour dans son métier ou encore d'en changer complètement, et de passer ainsi d'aide-soignant à fleuriste.

Au-delà du Compte Personnel de Formation, c’est la structure même, le fonctionnement, que veut revoir le ministre du travail Muriel Pénicaud. De source proche du dossier, on évoque la création d’une structure nationale, une agence de la formation professionnelle, dont le but serait de développer mieux et de gérer mieux le financement des formations. Cette agence donnerait plus de poids à l’État dans la gestion des formations, et moins aux partenaires sociaux qui s’en inquiètent.

La CFDT s'inquiète d'un nivellement par le bas

Les salariés possèdent déjà un CPF, aujourd'hui en heures. Les partenaires sociaux venaient de se mettre d’accord pour le renforcer, en augmentant le nombre d’heures auxquelles chacun a droit : un cumul de 35 heures par an - au lieu de 24 jusqu’à présent - et jusqu’à 400 heures (contre 150 aujourd’hui).

Cela fait faire un calcul à plusieurs représentants syndicaux. Si l'on transforme les 35 heures par an du CPF en 500 euros de monnaie sonnante et trébuchante, cela revient à payer une formation (500/35) environ 14 euros de l’heure. Loin du prix de certaines formations qui demandent beaucoup de matériel et des technologies avancées, dans l’industrie par exemple. Pour le représentant de la CFDT Laurent Berger, un éventuel passage du CPF en euros pourrait être un recul, un nivellement par le bas.

Laurent Berger comme Pierre Gattaz, son homologue du Medef, ont prévenu qu’il ne fallait pas tout changer de fond en comble. Mais le message de la ministre Muriel Pénicaud reste clair : aujourd’hui, plus question de se contenter de former trois actifs sur dix, alors que tous ont droit à la formation professionnelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Vie professionnelle Réformes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792501061
Formation professionnelle : chaque salarié va recevoir au moins 500 euros par an
Formation professionnelle : chaque salarié va recevoir au moins 500 euros par an
INFO RTL - Avec la réforme de la formation professionnelle conduite par Muriel Pénicaud, le compte personnel de formation professionnelle sera désormais crédité directement en euros et non plus en heures. Il atteindra 500 euros annuels pour les salariés à plein temps.
https://www.rtl.fr/actu/politique/formation-professionnelle-chaque-salarie-va-recevoir-au-moins-500-euros-par-an-7792501061
2018-03-05 07:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/A1EshyKK_AmHi6OzS99qxw/330v220-2/online/image/2017/1206/7791276558_muriel-penicaud-ministre-du-travail.jpg