2 min de lecture Syndicats

Force ouvrière : Pascal Pavageau sur la sellette

La commission exécutive de FO se réunit ce mercredi 17 octobre pour décider du sort du secrétaire général dans la tourmente depuis la révélation du fichage des cadres du syndicat.

Pascal Pavageau, leader de Force ouvrière
Pascal Pavageau, leader de Force ouvrière Crédit : Philippe HUGUEN / AFP
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou et Sarah Ugolini

Pascal Pavageau bientôt poussé vers la sortie ? S'il est officiellement en arrêt maladie depuis la déflagration provoquée par la révélation du Canard enchaîné sur le fichage de ses salariés le 10 octobre dernier, le secrétaire général de Force ouvrière préparerait déjà son départ. Le Canard enchaîné de ce mercredi 17 octobre révèle qu'il a passé la journée de lundi à vider son bureau du cinquième étage du syndicat de ses tableaux et objets personnels. Il aurait même licencié les trois collaboratrices engagées pour son cabinet. 

Ce mercredi 17 octobre, la commission exécutive de FO, composée de 35 membres, se réunit pour décider du sort du secrétaire général de Force ouvrière. Elle devrait acter noir sur blanc la convocation du parlement de Force ouvrière pour la tenue d'un Comité confédéral national. Ce comité peut imposer la destitution du secrétaire général de FO et de lui trouver un remplaçant. 

Lundi, selon le Canard enchaîné, Pascal Pavageau aurait tenté en vain d'annuler réunion du bureau confédéral et de la commission exécutive convoquée ce mercredi. Événement rarissime, les courants réformiste et trotskiste se sont alliés pour maintenir la réunion et solliciter sa destitution. La motion du bureau confédéral sollicitant de "condamner et sanctionner toute pratique incompatible avec les principes fondamentaux et les valeurs" de FO. On fait ici référence au fichage des cadres du syndicat par ses équipes. 

À lire aussi
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale, le 30 octobre 2018 à l'Élysée éducation nationale
Les actualités de 22h : des tracts anti-Blanquer dans des carnets de correspondance

Des salaires bien supérieurs aux statuts pour ses collaboratrices

De nouvelles révélations du Canard enchaîné sur le salaire des collaboratrices de Pascal Pavageau risquent de sceller le sort du secrétaire général de FO. Il aurait en effet accorder des salaires bien supérieurs aux statuts habituels du syndicat à ses collaboratrices : 4 500 euros net par mois

Le 17 juillet 2018, le comité d'entreprise aurait même ouvertement dit être surpris de découvrir de nouveaux intitulés de poste n'existant pas dans la grille de classification tels que "directrice de cabinet" et "chef de cabinet" au coefficient 415. L'une de ses collaboratrices serait même sa compagne et sa rémunération aurait été encore augmentée avant licenciement selon nos informations. Il devient presque évident que Pascal Pavageau va être destitué s’il ne démissionne pas de lui-même après seulement six mois à la tête du syndicat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syndicats Force ouvrière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795216571
Force ouvrière : Pascal Pavageau sur la sellette
Force ouvrière : Pascal Pavageau sur la sellette
La commission exécutive de FO se réunit ce mercredi 17 octobre pour décider du sort du secrétaire général dans la tourmente depuis la révélation du fichage des cadres du syndicat.
https://www.rtl.fr/actu/politique/force-ouvriere-pascal-pavageau-sur-la-sellette-7795216571
2018-10-17 01:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4hgL5FwFG-UiOMGwsnP9nA/330v220-2/online/image/2018/1010/7795128719_pascal-pavageau-leader-de-force-ouvriere.jpg