1 min de lecture Front national

Europe : Marine Le Pen a refusé de débattre avec Martin Schulz

France 2 voulait organiser un débat entre le président du Parlement européen et la présidente du Front national.

Marine Le Pen, le 30 mars, à Hénin-Beaumont. (archives)
Marine Le Pen, le 30 mars, à Hénin-Beaumont. (archives) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Antoine Daccord
Antoine Daccord
et AFP

Comme l'annonçait Libération, Marine Le Pen a refusé de débattre avec le président du Parlement européen, Martin Schulz, comme le lui avait proposé France 2. Une information confirmée par le rédacteur en chef de Des paroles et des actes.

Le correspondant du quotidien à Bruxelles a publié sur son blog un article dans lequel il affirme que la patronne du FN "dicte ses conditions à France 2" en refusant de débattre avec la tête de liste des socialistes européens sous "menace de boycott" lors de l'émission "Des paroles et des actes" prévue jeudi soir. Gilles Bornstein, rédacteur en chef de l'émission, a confirmé ce refus tout en niant toute condition imposée par l'eurodéputée d'extrême droite: elle "ne souhaite pas débattre avec Martin Schulz. Je peux le regretter. Mais au nom de quoi je la forcerais?", a-t-il expliqué. "Pour se retrouver sur un plateau l'un face à l'autre, il faut être consentant".

La présidente du FN sera opposée à Alain Lamassoure

"Elle n'est pas en concurrence avec Martin Schulz mais avec des listes françaises: ce sont des élections françaises", a expliqué un membre de l'entourage de la présidente du FN, sans toutefois confirmer un refus de la part de Le Pen. Lors de l'émission jeudi soir, elle sera finalement opposée à Alain Lamassoure, tête de liste UMP pour les élections européennes en Île-de-France.

Lors de la campagne présidentielle 2012, Marine Le Pen avait été opposée au candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon lors d'un débat houleux. La députée européenne, candidate en mai à sa réélection dans la circonscription Nord-Ouest, avait accusé France 2 d'avoir maintenu ce duel malgré son refus répété, évoquant un "débat pour logique commerciale". Le duel avait tourné, dans un climat tendu, à une succession de monologues.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Marine Le Pen Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants