1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Environnement : Hulot "a raison, il faut vivre plus sobrement", assure Pompili
1 min de lecture

Environnement : Hulot "a raison, il faut vivre plus sobrement", assure Pompili

INVITÉE RTL - En duplex de Marseille pour le congrès mondial pour la nature, Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique, est revenu sur les propos de son prédécesseur.

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique
Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique
Crédit : RTL
Barbara Pompili est l'invitée d'Alba Ventura
09:14
Barbara Pompili est l'invitée d'Alba Ventura
09:14
Alba Ventura & Charlotte Diry

Vivre différemment pour mieux respecter l'environnement ? Alors que le congrès mondial de la nature débute ce vendredi 3 septembre à Marseille, Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique, est revenu, au micro de RTL, sur les défis à venir. 

S'il faut tenir l'économie et l'écologie en même temps, les grandes entreprises n'hésitent désormais plus à se lancer dans la transition écologique, assure la ministre. Celle-ci appelle à "s'adapter", sans forcément changer radicalement de modèle. 

Alors que Nicolas Hulot dit qu'il faut vivre plus sobrement, Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique, ne semble pas le contredire. "Il a raison, il faut vivre plus sobrement. Mais vivre plus sobrement, ça ne veut pas forcément dire moins bien", assure-t-elle. "Dans le plan de relance, on met quatre milliards pour les bâtiments publics pour qu'ils soient mieux isolés. Vous allez être plus sobre en énergie, vous allez moins dépenser d'énergie, mais vous allez mieux vivre parce que vous serez mieux chauffés."

"Le problème de la biodiversité c'est qu'il est méconnu"

Beaucoup d'associations environnementale en France trouvent que le bilan d'Emmanuel Macron concernant la protection de la nature est plutôt maigre. Se défendant, la ministre décrit le combat pour l'écologie comme un "marathon".

À lire aussi

Ce congrès à Marseille permettra d'aborder plus particulièrement le sujet de la biodiversité. "Le problème de la biodiversité, c'est qu'il est méconnu, alors qu'il est aussi important que l'enjeu climatique. Quand on prend son petit déjeuner, on se rend compte que tout ce que l'on mange vient de la biodiversité. Si on n'en prend pas soin, on prend des risques." affirme Barbara Pompili. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/