1 min de lecture Sexisme

En pleine session parlementaire, un député appelle Brune Poirson "ma poule"

Christian Hutin a interpellé la secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique, lors des questions au gouvernement.

Christian Hutin à l'Assemblée nationale
Christian Hutin à l'Assemblée nationale Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
Journaliste

Une remarque déplacée. Lors des questions au gouvernement, Christian Hutin, député apparenté PS, a interpellé Brune Poirson en l'appelant "ma poule". Une familiarité qui a fortement déplu à la secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire.

Les faits remontent au mardi 29 mai. Interrogée sur l'approvisionnement en huile de palme d'une bioraffinerie, la secrétaire d'État met en cause l'ancien gouvernement de François Hollande. Mécontent, l'élu du Nord s'exclame : "Ce n'est pas vrai, ma poule ! ", rapporte le JDD. Choqué, un ministre, témoin de la scène, intervient. "Je l'ai engueulé. Il a été surpris", raconte-t-il au quotidien.

Une nouvelle preuve de sexisme à l'Assemblée nationale ? Christian Hutin s'en défend. "Je dis "ma poule" à tout le monde, fille comme garçon. Ça n'a rien de péjoratif ou de sexiste", explique l'élu à l'hebdomadaire. Le député a toutefois présenté ses excuses à la secrétaire d'État.

Une affaire qui rappelle celle du député LR Robin Reda. L'élu de l'Essonne s'était adressé à la présidente de la Commission des lois, Yaël Braun-Pivet, en lui disant : "Vous pourriez être ma mère...". Vivement critiqué, il avait présenté le lendemain ses excuses sur Twitter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexisme Députés socialistes Assemblée nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants