2 min de lecture Front national

"En Marche !" demande l'exclusion de Jean-Marie Le Pen après ses propos sur Xavier Jugelé

Le porte-parole du mouvement fondé par Emmanuel Macron réagit avec force aux déclarations de Jean-Marie Le Pen sur l'hommage rendu au policer tué.

Jean-Marie Le Pen
Jean-Marie Le Pen Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
benjamin pierret
Benjamin Pierret

Une prise de parole qui ne passe pas. Dans un communiqué publié le 29 avril, Benjamin Griveaux, porte-parole d'"En Marche !", demande une sanction contre Jean-Marie Le Pen. Pour lui, les propos polémiques de l'ancien président du Front national concernant l'hommage rendu à Xavier Jugelé, le policier mort lors d'une attaque terroriste le 20 avril, ne doivent pas rester impunis. 

Dans son dernier journal de bord vidéo, publié sur YouTube le 27 avril, Jean-Marie Le Pen est revenu sur cette cérémonie, durant laquelle le discours vibrant d'Étienne Cardiles, le compagnon du policier tué, a été salué. L'homme politique a estimé que cette cérémonie "rendait plutôt hommage à l’homosexuel qu’au policier", estimant que "la participation de son conjoint, le long discours qu'il a prononcé, a en quelque sorte institutionnalisé le mariage homosexuel et l'exaltait en quelque sorte d'une façon publique. Et cela, ça m'a un peu choqué."


Des propos inacceptables pour Benjamin Grievaux : "Je demande à la candidate du parti Front National de condamner publiquement les propos de son père et de mettre fin immédiatement aux fonctions encore occupées par Jean-Marie Le Pen au sein du Front National (dont il est toujours Président d'Honneur, ndlr)", s'indigne-t-il dans son communiqué. Il souligne que Marine Le Pen "n’a toujours pas, plus de 24 heures après la diffusion de cette vidéo, condamné fermement les propos tenus par son père" ; "Comment croire qu’elle pourrait, demain, assumer les plus hautes charges de l’État, si elle n’est pas capable de sanctionner de tels comportements dans son propre parti ?", accuse-t-il également.

À lire aussi
Un logo du Front national (Illustration) faits divers
Rouen : un ancien cadre du FN mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs

Indignation générale

Les propos tenus par Jean-Marie Le Pen ont soulevé une vague de protestation parmi la classe politique. Le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl, qui a saisi la justice le 25 avril après la publication sur les réseaux sociaux de commentaires "ignobles et intolérants" visant Xavier Jugelé, a également condamné les propos du président d'honneur du FN. 

Comme le rapporte l'AFP, Emmanuel Macron a lui aussi réagi, qualifiant les dires de Jean-Marie Le Pen de "doublement indécents" lors d'une visite dans la Vienne : "Indécents à l'égard de nos forces de l'ordre et de ce que la France a subi la semaine dernière avec cet attentat terroriste", et "Indécents parce qu'il manifestait à nouveau une véritable homophobie. Le Front national est ensuite un parti qui prend ses responsabilités. Il dit un peu ce qu'il est à travers ce genre de provocations", a ajouté le candidat.
Marine Le Pen elle-même a contesté ces propos, sans clairement les condamner, comme le rapporte BFM TV: "Je serai toujours aux côtés des policiers qui sont assassinés par le fondamentalisme islamiste. J’ai trouvé cette cérémonie très digne et j’ai été très touchée par le discours qui a été tenu par le compagnon de Xavier Jugelé", explique la candidate du Front national. Une réaction manifestement trop légère pour le porte-parole d'"En Marche !". Il conclut son message en affirmant que "le Front national n'a pas changé depuis" 2002, "ni dans ses pratiques anti-républicaines, ni dans son idéologie". Avant d'envoyer un message aux électeurs indécis : "Choisir le vote blanc ou l’abstention, c’est mettre un bulletin dans l’urne en faveur de la famille Le Pen et de sa détestation de nos différences."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national La République En Marche Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788340847
"En Marche !" demande l'exclusion de Jean-Marie Le Pen après ses propos sur Xavier Jugelé
"En Marche !" demande l'exclusion de Jean-Marie Le Pen après ses propos sur Xavier Jugelé
Le porte-parole du mouvement fondé par Emmanuel Macron réagit avec force aux déclarations de Jean-Marie Le Pen sur l'hommage rendu au policer tué.
https://www.rtl.fr/actu/politique/en-marche-demande-l-exclusion-de-jean-marie-le-pen-apres-ses-propos-sur-xavier-jugele-7788340847
2017-04-29 18:12:25
https://cdn-media.rtl.fr/cache/esrVGxzWOqN7ZvP-Jh1Utg/330v220-2/online/image/2017/0428/7788328916_jean-marie-le-pen.jpg