6 min de lecture Manuel Valls

Impôts, régions, rythmes scolaires : Manuel Valls multiplie les annonces

Le nouveau premier ministre a passé son grand oral dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, ce mardi 8 avril. Une série de mesures, qui s'inscrivent sur le long terme, ont été annoncées.

Manuel Valls annonce une suppression de moitié du nombre de régions en 2017
Manuel Valls annonce une suppression de moitié du nombre de régions en 2017 Crédit : AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et Marie-Pierre Haddad

Rite de passage obligatoire, Manuel Valls soumet son gouvernement au vote de confiance devant l'Assemblée nationale ce mardi 8 avril. 

Le nouveau premier ministre, qui a succédé à Jean-Marc Ayrault, s'est adressé aux députés. L'enjeu était de taille pour le chef de l'exécutif, attendu au tournant sur la politique économique du gouvernement

Les régions réduites de moitié

Pendant 47 minutes, Manuel Valls a enchaîné les propositions dans un discours énergique. Il a créé la surprise dans l’hémicycle en annonçant vouloir diviser par deux le nombre de régions et supprimer les conseils départementaux au 1er janvier 2017.

Une politique économique chargée

À lire aussi
Manuel Valls chahuté à Barcelone élections municipales
VIDÉO - Manuel Valls entre en campagne à Barcelone, et croit à une "remontada"

Sur le plan économique, le chef du gouvernement a déclaré vouloir supprimer les charges pour l'employeur d'un salarié payé au Smic, dès 2015. Il en a aussi profité pour détailler les 50 milliards d'euros d'économies prévus dans le pacte de responsabilité. L'État économisera à hauteur de 19 milliards d'euros et les collectivités locales, ainsi que l'assurance maladie, devront réaliser 10 milliards d'économies chacune.

Retrouvez les réactions des députés après le discours de Manuel Valls à l'Assemblée nationale, ainsi que les temps forts de son allocution. 

15h51 : Le discours de Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale est hué par les députés PS qui quittent l’hémicycle.

15h46 : "Soyez fiers d'être Français", déclare Manuel Valls.

15h42 : Après les concertations nécessaires "avec les enseignants, les parents et les élus", Manuel Valls souhaite "assouplir" la réforme des rythmes scolaires. Pour le chef du gouvernement, c'est une "bonne réforme", mais il assure avoir "entendu les remarques de bonne foi venant des élus".

15h41 : Le "logement pour tous est une mission qu'il nous faut mener ensemble. Cela doit être une priorité", déclare Manuel Valls.

15h37 : Manuel Valls propose de réduire de moitié le nombre de régions au 1er janvier 2017. Les conseils départementaux seront supprimés "à l'horizon 2021".

15h35 : Le chef du gouvernement a détaillé le pacte de responsabilité visant à réaliser 50 milliards d'euros d'économies. L'État devra réaliser 19 milliards d'euros d'économies. Quant à l'assurance maladie et les collectivités locales, des économies de 10 milliards d'euros chacune seront effectuées.

15h32 : Une loi sur la transition énergétique sera présentée "avant l'été", annonce Manuel Valls.

15h26 : Le Premier ministre annonce que les cotisations familiales seront abaissées pour les salaires jusqu'à 3 fois et demi le Smic. 

15h24 : Manuel Valls annonce une suppression des charges pour l'employeur d'un salarié payé au Smic, dès le 1er janvier 2015.

15h22 : "Le coût du travail doit baisser", annonce le chef du gouvernement.

15h19 : Selon Manuel Valls, "la croissance ne se décrète pas, elle se stimule".

15h16 : "Dès vendredi", le chef du gouvernement rencontrera les partenaires sociaux. Quant aux présidents des groupes UMP et UDI, Manuel Valls se réunira avec eux "la semaine prochaine".

15h13 : Manuel Valls rend hommage aux soldats engagés au Mali et en Centrafrique. Il juge aussi "injustes" et "indignes" les accusations selon lesquelles la France aurait été complice du génocide rwandais.

15h11 : "La première chose que je dois aux Français, c'est l'efficacité. C'est pour cela que j'ai composé un gouvernement compact, resserré et solidaire", explique Manuel Valls.

François Hollande, Manuel Valls et les 16 ministres de son gouvernement à l'Élysée le vendredi 4 avril 2014.
François Hollande, Manuel Valls et les 16 ministres de son gouvernement à l'Élysée le vendredi 4 avril 2014. Crédit : AFP / ALAIN JOCARD

15h08 : "Beaucoup de compatriotes ne nous croient plus", déclare Manuel Valls avant d'ajouter que "la parole publique est devenue pour eux une langue morte".

15h05 : Le nouveau Premier ministre rend hommage à Jean-Marc Ayrault qui a agi "avec droiture et sens de l'État".
15h03 : Manuel Valls reconnaît qu'il y a "trop de souffrances et pas assez d’espérance"

15h01 : Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, a tenu à adresser une pensée à Jean-Louis Borloo, avant l'ouverture de la séance.

14h56 : Quelques minutes avant son intervention à l'Assemblée nationale, Manuel Valls a annoncé aux députés socialistes qu'il présenterait un budget rectificatif pour 2014 avant l'été, selon plusieurs d'entre eux.

14h47 : Selon le député de l'Eure, Hervé Morin, Manuel Valls n'aura "pas les moyens de mener sa politique".

14h25 : Les députés socialistes ont réservé un très bon accueil au Premier ministre, chaudement applaudi lorsqu'il a rencontré le groupe parlementaire de la majorité en fin de matinée, a-t-on appris en milieu de journée.
14h10 : À son arrivée au Palais Bourbon, Manuel Valls a déclaré vouloir "redonner confiance au pays".

>
Manuel Valls à son arrivée à l'Assemblée mardi 8 avril 2014 Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : AFP | Date :

13h30 : Le discours de Manuel Valls devrait commencer à 15 heures. Baisse des impôts, pacte de responsabilité, justice sociale : découvrez ce qu'il faut attendre de l'intervention du Premier ministre.

La rédaction vous recommande

13h01 : François de Rugy, le coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée, a annoncé qu'une "très large majorité" des 17 députés EELV votera la confiance au gouvernement de Manuel Valls. 

12h42 : d'après plusieurs députés socialistes, Matignon envisage un budget rectificatif 2014 avant l'été.

12h30 : tradition symbolique, le discours de politique générale permet au premier ministre de présenter à la nation, aux députés et à l'opposition les grandes lignes de son programme de gouvernement.

La rédaction vous recommande

12h00les dix parlementaires du Front de gauche ont annoncé qu'ils ne voteraient pas la confiance au nouveau gouvernement de Manuel Valls.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771036758
Impôts, régions, rythmes scolaires : Manuel Valls multiplie les annonces
Impôts, régions, rythmes scolaires : Manuel Valls multiplie les annonces
Le nouveau premier ministre a passé son grand oral dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, ce mardi 8 avril. Une série de mesures, qui s'inscrivent sur le long terme, ont été annoncées.
https://www.rtl.fr/actu/politique/en-direct-valls-devant-l-assemblee-pour-son-discours-de-politique-generale-et-vote-confiance-7771036758
2014-04-08 12:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SI0fflrbzEKWVPt6z7rKeQ/330v220-2/online/image/2014/0408/7771041654_manuel-valls-annonce-une-suppression-de-moitie-du-nombre-de-regions-en-2017.jpg