1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Emmanuel Macron a une occasion de faire de la pédagogie", juge Harold Hauzy
1 min de lecture

"Emmanuel Macron a une occasion de faire de la pédagogie", juge Harold Hauzy

INVITÉ RTL - L'ancien directeur de la communication de Manuel Valls à Matignon analyse les enjeux de l'interview télévisée qu'Emmanuel Macron donnera ce dimanche soir.

Emmanuel Macron à la Sorbonne à Paris, le 26 septembre 2017
Emmanuel Macron à la Sorbonne à Paris, le 26 septembre 2017
Crédit : ludovic MARIN / AFP
"Je pense qu'Emmanuel Macron a une occasion de faire de la pédagogie", juge Harold Hauzy
00:06:37
"Je pense qu'Emmanuel Macron a une occasion de faire de la pédagogie", juge Harold Hauzy
00:06:38
Congrès des astronautes : "Nous essayons de penser l'avenir", dit Claudie Haigneré
00:06:49
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Emmanuel Macron a changé d'avis. Depuis le début de son quinquennat, il prônait une "parole rare", et n'avait pas encore accordé d'interview télévisée. Le traditionnel entretien du 14 juillet avait même été annulé. Finalement, le président de la République a changé son fusil d'épaule. Ce dimanche 15 octobre, il s'exprimera pendant une heure sur TF1 et LCI, à partir de 20h05. 

Pour Harold Hauzy, ancien directeur de la communication de Manuel Valls à Matignon, qui fut également son conseiller stratégie en communication, Emmanuel Macron s'est aperçu que "la parole rare, le Président jupitérien, c'est une hérésie totale dans un monde hyperconnecté". Invité de RTL ce dimanche, l'ancien collaborateur de Manuel Valls juge que cette entrevue sera l'occasion de détailler son cap et sa politique. "Il va aussi essayer de gommer ces items d'images négatives, c'est-à-dire 'le Président arrogant'ce n'est pas innocent si Der Spiegel a titré là-dessus, ou le 'Président des riches'".

Une annonce marquante en direct ?

Harold Hauzy va plus loin. "L'expérience montre qu'Emmanuel Macron est un attaquant, pas quelqu'un dans la défense. Je pense qu'il a l'occasion de faire de la pédagogie", développe-t-il, confessant qu'il ne serait pas étonné que le chef de l'État fasse une annonce aux Français, "un marqueur de gauche".


Quant au choix de TF1 pour son premier grand oral télévisé, Harold Hauzy estime que François Hollande a certainement influencé son ancien ministre de l'Économie. "La pratique est toujours un peu influencée par le prédécesseur". Nicolas Sarkozy avait choisi TF1 au début de son quinquennat, François Hollande France 2. "La question, c'est de savoir si oui ou non il va réussir son JT", balaye Harold Hauzy, qui doute que l'entretien se cantonne à une heure. "Peut-être 1h15, 1h20. C'est le Président, on n'interrompt pas le Président", pronostique-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/