1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Émeutes à Ferguson : Christiane Taubira réagit sur Twitter, Stéphane Le Foll la recadre
2 min de lecture

Émeutes à Ferguson : Christiane Taubira réagit sur Twitter, Stéphane Le Foll la recadre

Face à la décision du grand jury américain de ne pas poursuivre le policier qui a tué Michael Brown, la ministre de la Justice a fait une sortie remarquée sur Twitter.

Christiane Taubira et Stéphane Le Foll à l'Assemblée nationale le 10 juin 2014
Christiane Taubira et Stéphane Le Foll à l'Assemblée nationale le 10 juin 2014
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Émeutes à Ferguson : Christiane Taubira réagit sur Twitter, Stéphane Le Foll la recadre
00:39
Claire Gaveau
Claire Gaveau

"Tuez-les avant qu'ils ne grandissent". Christiane Taubira s'est une nouvelle fois fait remarquée sur Twitter en faisant référence à la chanson de Bob Marley, I Shot A Sheriff, pour évoquer la mort de Michael Brown. Le grand jury populaire américain a décidé de ne pas poursuivre le policier blanc qui a tué ce jeune afro-américain de 18 ans à Saint-Louis, en août 2014.

"Quel âge avait Michael Brown ? 18. Trayvon Martin ? 17. Tamir Rice ? 12. Quel âge aura le prochain ? 12 mois ?", a questionné la ministre de la Justice se remémorant les affaires similaires. Trayvon Martin avait été abattu en février 2012 en Floride par un homme le jugeant "suspect" alors que Tamir Rice a été tué le weekend dernier par un policier alors qu'il jouait avec une arme factice. 

Stéphane Le Foll tacle Christiane Taubira

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a vivement réagi à cette sortie : "Les États-Unis ont des règles, il y a des procédures en cours. Il faut se garder de faire des commentaires sur ce qui est en train de se passer aux USA". 

Il faut prendre un peu de temps avant de tweeter. On ne va pas tourner neuf fois sa langue dans sa bouche (sic) mais neuf fois ses pouces avant de tweeter

Stéphane Le Foll

Le ministre de l'Agriculture a aussi rappelé les règles de bonnes conduites sur les réseaux sociaux : "C'est un vrai sujet. Il faut prendre un peu de temps avant de tweeter. On ne va pas tourner neuf fois sa langue dans sa bouche (sic) mais neuf fois ses pouces avant de tweeter", a-t-il lancé en guise de conseil. 

La "ségrégation territoriale" au premier plan

À lire aussi

Dans une série de tweets, tantôt en français, tantôt en anglais, la garde des Sceaux avait aussi dénoncé la ségrégation sociale présente aux États-Unis en énonçant le "profilage social", "l'exclusion sociale", la "ségrégation territoriale et même la "relégation culturelle". Elle a ensuite posté "Qui croit encore que les races existent, qu'elles ont jamais existé ? Qui te remplacera dans le ciel de nos pousses prometteuses ? Personne !"

Christian Estrosi s'indigne de ce "dérapage"

Le député-maire de Nice, Christian Estrosi a été le premier à critiquer cette sortie en déclarant avoir "honte pour mon pays d'avoir une garde des Sceaux comme Christiane Taubira (...) Ce dérapage de Madame Taubira, c'est comme ci c'était le dérapage de Monsieur Hollande" 

Le député UMP a aussi pointé du doigt la gestion du gouvernement actuel et "interpellé" le président américain : "Barack Obama serait totalement dans son rôle en demandant au président Hollande de prendre des mesures contre madame Taubira [...] Si madame Taubira veut faire de l'ingérence aux États-Unis, moi je n'accepterai pas que les États-Unis en fassent en France." 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/