2 min de lecture PACA

Élections régionales en PACA : Mourad Boudjellal soutient Christian Estrosi pour contrer le FN

Connu pour ses positions anti-FN, le président du Rugby Club Toulonnais veut faire barrage à la liste de Marion Maréchal-Le Pen en région PACA.

Le président du RC Toulon Mourad Boudjellal en juin 2013
Le président du RC Toulon Mourad Boudjellal en juin 2013 Crédit : AFP/L.Bonaventure
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Mourad Boudjellal s'engage pour les élections régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le président du Rugby Club Toulonnais (RCT) a annoncé son soutien à Christian Estrosi, candidat et tête de liste Les Républicains. Une décision prise dans le but de faire barrage à la liste du Front national emmenée par Marion-Maréchal Le Pen, récemment donnée favorite par un sondage. "Nous, à Toulon, on a connu le Front national en 1995. Le FN, c'est une ville qui se divise, des commerces dans lesquels on ne va plus, des gens qui se séparent. Je n'ai pas envie que ma région ressemble à ça", a déclaré Mourad Boudjellal lors d'une soirée du comité de soutien de Christian Estrosi, jeudi 22 octobre à Antibes.

En présence du maire de Marseille Jean-Claude Gaudin et de Bernadette Chirac, présidents de ce comité, Mourad Boudjellal a invité Christian Estrosi à garder ses distances avec le Front national qu'il semble comparer aux milices fascistes de l'ancien régime italien. "N'oublie pas, Christian, que tu as en face de toi une équipe qui joue avec un maillot noir. Mais n'oublie jamais aussi que quand elle s'approchera, tu verras qu'en fait, ce maillot noir, c'est une chemise noire. Alors comme dirait Bernard Laporte, pas de faute, Christian, pas de faute", a-t-il lancé au maire de Nice l'a alors remercié "d'être fidèle à l'âme de notre région et de reconnaître en elle la région de la liberté d’expression".

Par le passé, Mourad Boudjellal s'est prononcé à plusieurs reprises contre le Front national. En août dernier, lors d'une rencontre à domicile du RCT contre le Racing-Métro 92, les écrans du stade Mayol avaient diffusé des images se moquant de l'éviction de Jean-Marie Le Pen du FN. En mars 2014, il avait fait annuler un match amical contre l'équipe de Béziers à cause de l'élection de Robert Ménard aux municipales. "Je n'ai pas envie d'aller dans une ville qui a voté à 45% pour le Front national", s'était-il justifié sur l'antenne de RTL. Une décision qui lui avait valu d'être qualifié de "bobo millionnaire" par Marine Le Pen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
PACA Élections régionales Mourad Boudjellal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants