2 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 : "La gauche est aujourd'hui détruite" s'alarme Clémentine Autain

Pour la candidate Front de gauche en Île-de-France, le score du FN est un "désastre" imputable au gouvernement.

Clémentine Autain, à Sevran, le 20 décembre 2013. (archives)
Clémentine Autain, à Sevran, le 20 décembre 2013. (archives) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
+ChristopheChafcouloff
Christophe Chafcouloff
et AFP

Face aux résultats du Front national, qui arrive en tête dans six régions au soir du premier tour des élections, la candidate Front de gauche en Île-de-France a jugé que le score élevé du parti frontiste ce dimanche 6 décembre était "un désastre qu'il faut d'abord imputer à la politique gouvernementale", sans se prononcer sur la stratégie de la gauche au prochain tour.

Nous avons un total gauche dans le pays qui est tout à fait lamentable

Clémentine Autain
Partager la citation

>> Retrouvez les résultats complets des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes avec notre carte interactive

Le score du Front national est "un désastre qu'il faut d'abord imputer à la politique gouvernementale qui a désespéré, démobilisé, sidéré" les électeurs, notamment de gauche, a lancé Clémentine Autain. "Nous avons un total gauche dans le pays qui est tout à fait lamentable, la gauche est aujourd'hui détruite", a t-elle déploré.

>> Suivez les élections régionales minute par minute dans notre direct

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"

La porte-parole d'Ensemble, une des composantes du Front de gauche, a appelé son camp à "reprendre la rue" et "à muscler la contestation sur le fond des idées de l'extrême droite", celles "de repli, de racisme, de stigmatisation des assistés". "Toute cette idéologie doit être combattue frontalement et il faut reconstruire une gauche dans ce pays", a-t-elle martelé.

Quant à l'hypothèse de fusions des listes de gauche avec celles de droite, voire d'éventuels retraits avant le second tour pour faire barrage au FN, Clémentine Autain appelle "à battre la droite et l'extrême droite". "La disparition de la gauche est le meilleur service que l'on peut rendre au Front national", a-t-elle conclu. Le parti frontiste est annoncé en tête en Nord-Pas-de-Calais/Picardie, PACA, Alsace/Lorraine/Champagne Ardenne, Centre, Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées et Bourgogne/Franche-Comté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Île-de-France EELV
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780764687
Élections régionales 2015 : "La gauche est aujourd'hui détruite" s'alarme Clémentine Autain
Élections régionales 2015 : "La gauche est aujourd'hui détruite" s'alarme Clémentine Autain
Pour la candidate Front de gauche en Île-de-France, le score du FN est un "désastre" imputable au gouvernement.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elections-regionales-2015-la-gauche-est-aujourd-hui-detruite-s-alarme-clementine-autain-7780764687
2015-12-06 21:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7POfsud3p_n9Jtt8_17HWw/330v220-2/online/image/2014/0408/7771045206_clementine-autain-a-sevran-le-20-decembre-2013-archives.jpg