1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections régionales 2015 en Île-de-France : qu'est-ce que le service civique régional souhaité par Claude Bartolone ?
2 min de lecture

Élections régionales 2015 en Île-de-France : qu'est-ce que le service civique régional souhaité par Claude Bartolone ?

LE TWEET DU JOUR - Le tête de liste socialiste lors des élections régionales du 6 et 13 décembre prochain, voit le service civique régional comme une "fabrique à citoyenneté".

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone (PS) le 9 mars à la Courneuve (archive).
Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone (PS) le 9 mars à la Courneuve (archive).
Crédit : AFP / THOMAS SAMSON
Maxence Lambrecq & Claire Gaveau

Claude Bartolone a besoin de relancer sa campagne après une longue pause liée aux attentats du 13 novembre. Son adversaire de droite Valérie Pécresse (Les Républicains-UDI-MoDem), bénéficie, selon notre dernier sondage Ifop, d'une large avance. Avec 39% des intentions de vote, elle compte dix points de plus au premier tour.

Pour cela, la tête de liste des socialistes mise sur le service civique régional. Le président de l'Assemblée nationale souhaite que tous les jeunes volontaires, âgés de 16 à 25 ans, bénéficient d'une mission de six mois. Mais alors, comment faire ? Claude Bartolone, qui voit cela comme "une fabrique à citoyenneté", s'engage à passer de nombreuses conventions avec diverses établissements comme les lycées par exemple. Au menu ? "Un apprentissage des valeurs républicaines, des gestes de premiers secours, du permis de conduire, du Bafa, du brevet d'encadrement sportif (...) En contrepartie, ces jeunes citoyens travailleront dans les lycées, foyers ruraux, associations, résidences pour personnes âgées, entreprises de transport", expliquait-il au Journal du Dimanche.

Créé en 2010 par Martin Hirsch, le Haut commissaire à la jeunesse durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, le service civique vise notamment à favoriser l'engagement citoyen des jeunes et le brassage social. Mais cette volonté de généraliser ce service au niveau régional à un coût certain que Claude Bartolone a estimé à 125 millions d'euros pour l'Île-de-France. L'État, en revanche, continuerai de verser l'indemnité de 570 euros, perçue chaque mois par les jeunes volontaire.

Les candidats à la présidence de la région Île-de-France sont : Claude Bartolone, tête de liste du Parti socialiste - Parti radical de gauche, Valérie Pécresse, tête de liste Les Républicains - UDI - MoDem, Wallerand de Saint Juste, tête de liste le Front national, Emmanuelle Cosse, tête de liste EELV - Le Rassemblement citoyen Cap 21, Nathalie Arthaud, tête de liste Lutte Ouvrière, Pierre Laurent, tête de liste Front de Gauche, Nicolas Dupont-Aignan, tête de liste Debout la France, François Asselineau, tête de liste Union populaire républicaine, Aurélien Véron, tête de liste Aux urnes citoyens, Dawari Horsfall, tête de liste d'Union citoyenne, Valérie Sachs, tête de liste Nous citoyens pour l'Ile-de-France, Sylvain de Smet, tête de liste Fédération libertaire unitaire ouverte, Nizarr Bourchada, tête de liste Union des démocrates musulmans français.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/