1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections départementales 2015 : "L'UDI devrait multiplier par trois le nombre de ses élus", dit Jean-Christophe Lagarde
1 min de lecture

Élections départementales 2015 : "L'UDI devrait multiplier par trois le nombre de ses élus", dit Jean-Christophe Lagarde

REPLAY / INVITÉ RTL - Le président de l'UDI a insisté sur le fait qu'il ne suivait pas l'UMP concernant la stratégie du '"ni-ni". Il invite les électeurs à s'exprimer dans les urnes.

Jean-Christophe Lagarde le 15 novembre 2014. (archives)
Jean-Christophe Lagarde le 15 novembre 2014. (archives)
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Élections départementales 2015 : "L'UDI devrait multiplier par trois le nombre de ses élus", dit Jean-Christophe Lagarde
05:47
Élections départementales 2015 : "L'UDI devrait multiplier par trois le nombre de ses élus", dit Jean-Christophe Lagarde
05:39
Marie-Pierre Haddad

À jours du second tour des élections départementales, Nicolas Sarkozy prône la stratégie du "ni-ni", dans les départements où l'UMP est éliminée. Mais Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI ne partage pas cette position : "L'UDI a toujours eu la même position et nous la conserverons. Nous souhaitons des alternances face au Parti socialiste mais pas au profit de l'extrême droite. Quand c'est au profit du Front national, c'est encore pire. C'est d'une simplicité totale et c'est d'une constance totale pour tous les centristes depuis longtemps".

Manuel Valls a fanfaronné en disant que ce n'était pas si mal que ça et est allé fumer un cigare. Quel mépris pour le vote des Français

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI

En ce qui concerne le gouvernement, le président de l'UDI s'est dit "très choqué" par l'attitude de François Hollande qui "n'a pas dit un mot des élections comme si ça ne le concernait pas. Manuel Valls a fanfaronné en disant que ce n'était pas si mal que ça et est allé fumer un cigare. Quel mépris pour le vote des Français". Ainsi, il incite les électeurs à aller voter pour passer "de la sanction à la punition".
 
Jean-Christophe Lagarde voit le nombre d'élus UDI "multiplié par trois". Allié à l'UMP, il reconnaît avoir "des différences" avec le parti de Nicolas Sarkozy, "mais je veux additionner les différences pour permettre de construire des alternances, pour permettre une alternative au pouvoir socialiste".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/