1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Edwy Plenel : Sarkozy est "le premier diffuseur de fake news de notre pays"
1 min de lecture

Edwy Plenel : Sarkozy est "le premier diffuseur de fake news de notre pays"

Le cofondateur de "Mediapart" a réagi à la ligne de défense de Nicolas Sarkozy, mis en examen dans l'enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne électorale de 2007.

Nicolas Sarkozy s'est expliqué sur TF1 après sa mise en examen
Nicolas Sarkozy s'est expliqué sur TF1 après sa mise en examen
Crédit : TF1
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt

Nicolas Sarkozy a choisi l'attaque comme ligne de défense. L'ancien chef de l'État était sur le plateau de TF1 jeudi 22 mars afin de s'exprimer sur sa mise en examen pour le financement présumé de sa campagne présidentielle de 2007. Il devra répondre à plusieurs chefs d'accusation, "corruption passive", "financement illégal de campagne électorale" et "recel de détournement de fonds libyens". 

Sur le plateau du 20 Heures, Nicolas Sarkozy a dénoncé l'absence de preuve matérielle dans le dossier qui le vise, expliquant qu'il ferait "triompher son honneur". Il a également nié avec force les informations de Mediapart. Interrogé sur BFMTV, le cofondateur du journal, Edwy Plenel, a réagi aux déclarations de Nicolas Sarkozy, expliquant que "son problème c'est pas Mediapart, c'est la justice". 

"Comment essaye-t-il de s'en sortir ? En prenant un journal indépendant comme bouc émissaire et en racontant n'importe quoi, en devenant le premier diffuseur de fake news de notre pays", a poursuivi Edwy Plenel. "Il devrait être plus calme, plus modeste et d'abord se défendre devant les juges", a conclu le journaliste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/