1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Edouard Philippe : ce que prépare Horizons pour sa rentrée politique
2 min de lecture

Edouard Philippe : ce que prépare Horizons pour sa rentrée politique

DÉCRYPTAGE - Le parti d'Edouard Philippe va plancher pendant deux jours sur la structuration de son parti. Objectif : émerger au sein de la majorité et cultiver "l'héritage" de l'ancien premier ministre.

Edouard Philippe, le 22 juin 2022
Edouard Philippe, le 22 juin 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

"L'élan réformateur, on l'a". Chez Horizons, on continue de revendiquer sa singularité, à l'occasion des journées parlementaires du parti, organisées les 15 et 16 septembre à Fontainebleau. Le président du parti, Edouard Philippe, y est d'ailleurs attendu pour un discours vendredi. Tout comme Elisabeth Borne qui devrait aussi prendre la parole. 

Au programme : des ateliers sur les finances publiques, l'écologie, l'immigration. Mais c'est aussi l'avenir du parti de l'ancien premier ministre qui se joue. Autrement dit, "comment imprimer la marque Horizons dans la majorité, résume un des participants. L'enjeu est de continuer la structuration du parti et de créer l'animation territoriale". 

Outre la vie du parti, il sera aussi question de celle du groupe à l'Assemblée nationale, composé de 30 élus. "On est la force de la majorité qui a le mieux converti ses candidats en députés. Ce sera compliqué de faire sans nous. On a une vraie voix. Edouard Philippe a une vraie voix", ne manque pas de pointer un élu. 

Réformes et "place singulière"

Edouard Philippe justement. Le maire du Havre ne cache pas ses ambitions pour la prochaine élection présidentielle qui aura lieu en 2027. Mais la route est encore longue d'ici là. Avant de parler présidentielle, le parti veut surtout prendre le leadership sur les questions relatives à la réforme des retraites, au travail, à la santé, à l'éducation, à l'immigration et aux finances publiques. Tout un programme... Certains pourraient souligner qu'il s'agit aussi de la feuille de route du Conseil national de la refondation, auquel Edouard Philippe n'a pas pu participer

À écouter aussi

Emmanuel Macron "nous rabâche une nouvelle méthode avec de la consultation" mais le président veut accélérer sur la réforme des retraites. "Il y a des petites injonctions contradictoires", note un membre d'Horizons. 

Quoi qu'il en soit, l'ancien premier ministre imprime encore. "Il a cette place singulière et il a su prendre de la hauteur et ne pas tomber dans les débats à la noix", assure-t-il, convaincu qu'il existe un "héritage Philippe". Cela correspond "à la volonté de se dire qu'il y a un enjeu de transformation et de réforme du pays. Et de se dire que la prospérité ne peut se faire que par le travail". Des mots qui font écho à ceux prononcés en son temps par Emmanuel Macron. 

Entente cordiale entre le MoDem et Horizons ?

C'est donc une nouvelle étape que s'apprête à amorcer Edouard Philippe. Fini les tensions avec François Bayrou sur la place du MoDem et d'Horizons au sein de la majorité présidentielle. Les deux hommes cultivent une relation apaisée à en croire leurs proches et se voient à l'occasion des petits-déjeuners de la majorité organisés tous les mardis à Matignon. 

Une réunion est aussi organisée tous les lundis entre la patronne des députés Renaissance, Aurore Bergé, celui des députés MoDem Jean-Paul Mattei et le président du groupe Horizons. Laurent Marcangeli. Tout est fait pour éviter les couacs entre les forces vives de la macronie. Reste à savoir si cela fonctionnera.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire