1 min de lecture Économie

Écotaxe : Ségolène Royal veut faire payer les camions étrangers

RÉACTION - Ségolène Royal a proposé de remplacer l'écotaxe par un système de vignettes pour les camions étrangers. Une piste qui va dans le sens des revendications des bonnets rouges.

La ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Ségolène Royal, à l'Élysée le 4 avril (Archives).
La ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Ségolène Royal, à l'Élysée le 4 avril (Archives). Crédit : AFP / Lionel Bonaventure
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Cette fois, l'écotaxe n'a plus du plomb dans l'aile, elle est tout simplement enterrée par la ministre de l'Écologie. 

Dès son arrivée au gouvernement, Ségolène Royal réclamait déjà une remise à plat de ce dispositif. Elle s'était ensuite montrée évasive sur le sujet lors du Grand Jury RTL dimanche 6 avril, répondant simplement : "Nous verrons" à la question de savoir si la mesure serait définitivement supprimée. 

Elle va désormais plus loin. La numéro 3 du gouvernement propose de remplacer l'écotaxe par un système de vignettes qui concernerait les poids-lourds étrangers

La rédaction vous recommande

"Ce serait tout à fait légitime qu'un camion étranger qui traverse tout le pays contribue et paye pour les routes qu'il utilise. Est-ce que l'écotaxe permet cela ? Je vais vous dire une piste, c'est de faire payer une vignette aux camions étrangers à la frontière", a-t-elle affirmé sur BFMTV ce mardi.

Le leader des bonnets rouges satisfait

À lire aussi
Les taux de crédit immobilier au plus bas crédit immobilier
Crédit immobilier : 70% des nouveaux prêts sont supérieurs à 20 ans

Ségolène Royal va donc dans le sens des bonnets rouges qui avaient réussi, cet automne, à reporter la mise en oeuvre de l'écotaxe, en détruisant notamment plusieurs portiques lors de manifestations houleuses. Les frondeurs bretons souhaitent également limiter la pression sur les transporteurs tricolores, à l'instar de Christian Troadec, maire de Carhaix.

"Que les camions qui traversent la France pour aller dans les pays du sud participent à cet effort de financement des routes, ça me semble une bonne idée. Pour éviter les péages et les autoroutes, les compagnies étrangères empruntent le plus facilement possible les routes départementales, posant des problèmes de circulation et de sécurité", rappelle le chef de file des bonnets rouges.

>
Écotaxe : Ségolène Royal veut faire payer les camions étrangers Crédit Média : Coralie Lemke | Durée : | Date :
Lire la suite
Économie Transports Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants