1 min de lecture Gouvernement

Dussopt se serait fait offrir un "cadeau" par une entreprise lorsqu'il était maire

VU DANS LA PRESSE - Selon "Mediapart", le secrétaire d'État aurait reçu des tableaux d'une entreprise, à l'époque où il gérait la mairie d'Annonay, quelques jours après avoir scellé un partenariat avec la municipalité. Le principal intéressé a déclaré qu'il comptait les "restituer" dans "les plus brefs délais".

Olivier Dussopt a été nommé ministre délégué chargé des comptes publics
Olivier Dussopt a été nommé ministre délégué chargé des comptes publics Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"Un cadeau de l'entreprise". Selon Mediapart, le secrétaire d'État en charge de la fonction publique Olivier Dussopt se serait vu offrir des tableaux de la part d'une entreprise, en 2017 lorsqu'il était député et maire socialiste d'Annonay dans l'Ardèche. 

"Olivier Dussopt a accepté d’un dirigeant local de la Saur, numéro trois français dans la gestion de l’eau après Veolia et Suez, un cadeau de prestige : deux lithographies numérotées de l'artiste Gérard Garouste, un des grands peintres français actuels", indique le site d'investigation.

Quelques jours avant de recevoir ces tableaux, le maire d'Annonay a annoncé que sa ville signait un "partenariat industriel avec la Saur " pour l’installation d’une micro-turbine hydroélectrique sur la commune, précise Mediapart. Le contrat, négocié depuis 2016, a été formellement signé six mois plus tard, le 1er juin 2017". La valeur totale de ses tableaux s'élèvent à "un peu plus de 2.000 euros".

Joint par le site, Olivier Dussopt a d'abord indiqué que ses tableaux, dont il est le propriétaire, lui ont été offerts par "un ami qui habite dans (sa) circonscription", Franck Meneroux. Ce dernier a déclaré à Mediapart qu'Olivier Dussopt n'était "pas un ami", mais "une relation de travail", un "client". Le secrétaire d'État en charge de la fonction publique a finalement reconnu qu'il s'agit d'un "cadeau de l'entreprise" et qu'il compte les "restituer dans les plus brefs délais" pour "éviter toute polémique"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Mediapart Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants