3 min de lecture Disney

Disneyland Paris : pourquoi Macron se réjouit du plan d'investissement

ÉCLAIRAGE - À l'annonce de la nouvelle, le chef de l'État a multiplié les messages de satisfaction sur les réseaux sociaux, utilisant notamment les expressions "France is back" ("La France est de retour" ainsi que le hashtag #ChooseFrance ("Choisir la France").

Emmanuel Macron a reçu à l'Élysée le PDG de Disney, Robert Iger, qui lui a appris la nouvelle en personne.
Emmanuel Macron a reçu à l'Élysée le PDG de Disney, Robert Iger, qui lui a appris la nouvelle en personne. Crédit : IAN LANGSDON / POOL / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Ce mardi 27 février, Emmanuel Macron est un chef d'État heureux. Et pour cause, Disneyland Paris, première destination touristique privée d'Europe va se développer de manière considérable. 

À l'issue d'une rencontre entre le président de la République et le PDG de Disney Bob Iger, un plan d'expansion du parc d'attractions a été annoncé. Et ce plan s'annonce colossal : développé sur plusieurs années à partir de 2021, plus de 2 milliards d'euros seront nécessaires à sa réalisation. 

"Ce nouveau plan d'expansion comprend une transformation du Parc Walt Disney Studios, incluant trois nouvelles zones thématiques dédiées à Marvel, La Reine des Neiges et Star Wars, ainsi que plusieurs nouvelles attractions et spectacles", a précisé le groupe Disney dans un communiqué. 

À lire aussi
Bambi, film d'animation sorti en 1942 insolite
États-Unis : un braconnier condamné à visionner "Bambi" en prison

Votre confiance montre que la France est de retour

Emmanuel Macron sur Twitter, dans un message adressé au PDG de Disney
Partager la citation

Emmanuel Macron, premier mis au courant, a alors multiplié les messages sur son compte Twitter pour se féliciter de cette grande nouvelle. Le Président français a d'abord posté une photo de Bob Iger en sa compagnie, accompagnée du message suivant : Merci @RobertIger pour votre investissement à long terme et votre engagement très fort en France. Votre confiance montre que la France est de retour (France is back, dans le texte original, ndlr) !". Le tout agrémenté du hashtag #ChooseFrance, que l'on peut traduire par "Choisir la France".

Ce même hashtag a été utilisé quelques minutes plus tard pour la diffusion d'une vidéo mettant en scène Bob Iger face caméra, publiée par le compte Twitter de l'Élysée. Dans sa courte allocution, le PDG de Disney donne les raisons qui l'ont poussées à investir au sein du parc français. 

L'investissement le plus important depuis l'ouverture du parc

"C'est l'investissement le plus important de notre parc depuis son ouverture en 1992. Et cet investissement est le résultat de notre confiance grandissante dans l'économie européenne et française en particulier. Disney a choisi la France pour construire un parc à thème en 1992 et nous continuons de choisir la France pour y investir notre capital pour une croissance de long terme et pour continuer de divertir le public européen de la façon la plus attractive", explique Bob Iger. 

Et pour mettre un point final à ce qui ressemble bien à une déclaration d'amour faite à la France, l'Élysée a rajouté un drapeau français accompagné du mot "choose". L'exécutif aurait tort de ne pas se réjouir de cet investissement pharaonique, tant Disneyland Paris est important pour le tourisme français. 

Disneyland Paris, un site stratégique

Depuis son ouverture en 1992, 320 millions de visites ont été comptabilisées. De plus, 6,2% des recettes touristiques françaises proviennent du parc d'attractions. Disneyland Paris compte deux parcs à thèmes, sept hôtels d'une capacité de 5.800 chambres, deux centres de convention offrant un service complet et un golf. 

Mais ce n'est pas tout : il abrite également  l'un des plus grands centres de divertissements d'Ile-de-France, Disney Village, où restaurants à thèmes, boutiques et multiplexe de cinéma sont réunis sur près de 30.000 m2. Des chiffres vertigineux qui représentent l'importance de la structure. 

Une bouffée d'oxygène

L'annonce de ce plan d'expansion est une réelle bouffée d'oxygène pour le site français,  qui avait connu une dette dépassant le milliard d'euros à la fin de l'exercice clos en septembre 2016. La maison-mère américaine n'a elle cessé de multiplier les investissements depuis l'ouverture du parc. 

La société avait cependant réduit sa perte au premier semestre de son exercice 2016-2017, grâce à une relance de la fréquentation, fortement affectée par les attentats de novembre 2015 à Paris. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Disney Emmanuel Macron Elysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792438930
Disneyland Paris : pourquoi Macron se réjouit du plan d'investissement
Disneyland Paris : pourquoi Macron se réjouit du plan d'investissement
ÉCLAIRAGE - À l'annonce de la nouvelle, le chef de l'État a multiplié les messages de satisfaction sur les réseaux sociaux, utilisant notamment les expressions "France is back" ("La France est de retour" ainsi que le hashtag #ChooseFrance ("Choisir la France").
https://www.rtl.fr/actu/politique/disneyland-paris-pourquoi-macron-se-rejouit-du-plan-d-investissement-7792438930
2018-02-27 18:19:04
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Dnu0yWHLd-DhQymH1DTRwQ/330v220-2/online/image/2018/0227/7792438937_emmanuel-macron-a-recu-a-l-elysee-le-pdg-de-disney-robert-iger-qui-lui-a-appris-la-nouvelle-en-personne.jpg