1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Dieudonné veut fédérer une France black-blanc-beur antisémite", selon Frédéric Haziza
1 min de lecture

"Dieudonné veut fédérer une France black-blanc-beur antisémite", selon Frédéric Haziza

INVITÉ RTL - Le journaliste, qui a enquêté sur "la nébuleuse Dieudonné" considère que l'humoriste mélange "une idéologie de la haine et le facho-business".

Frédéric Haziza, le 22 janvier 2014
Frédéric Haziza, le 22 janvier 2014
Crédit : RTL
"Dieudonné veut fédérer une France black-blanc-beur antisémite", selon Frédéric Haziza
00:07:04
micros
La rédaction numérique de RTL

Le journaliste Frédéric Haziza publie Vol au-dessus d'un nid de fachos, le livre de son enquête sur l'entourage de Dieudonné. Une investigation qu'il a décidé de mener après avoir reçu de nombreuses menaces de la part de ce qu'il appelle "la nébuleuse Dieudonné".

"J'ai été harcelé parce qu'en novembre 2012, j'ai refusé de recevoir Alain Soral sur le plateau de mon émission sur LCP, en expliquant que j'étais pour la liberté d'expression mais que je refusais d'inviter des gens qui défendent des idées racistes, négationnistes et qui prônent la violence", relate Frédéric Haziza au micro de RTL.

Le journaliste raconte que, depuis, il fait l'objet d'un "harcèlement quotidien, ouvertement antisémite". Il évoque même un tweet reçu au cours de l'été. "Il disait : 'Au fait, comment va ton fils ?' C'est ça, la menace quotidienne".

Son enquête lui a donc permis d'identifier le profil des membres du cercle Dieudonné. "Il y a Alain Soral l'idéologue, Dieudonné le propagandiste et Serge Ayoub, le milicien, détaille-t-il. Autour d'eux, il y a des milliers de personnes qui vont voir Dieudonné et des millions de gens qui regardent les vidéos de Dieudonné et Soral".

Une compétition victimaire

À lire aussi

Selon lui, l'humoriste, placé ce mercredi en garde à vue, veut "fédérer une France black-blanc-beur antisémite en disant que les juifs sont au centre de tout". Sa tactique : la compétition victimaire.

Il raconte : "En 2005, il est allé voir Aimé Césaire et lui a dit : 'Je suis le champion de la lutte antisioniste'. Aimé Césaire lui a répondu qu'il n'y a pas à mettre en place une compétition des mémoires (...). Il n'y a qu'une seule souffrance".

Dieudonné a le sang de mon fils sur la conscience

La mère d'Ilan Halimi

Le journaliste estime que la pensée de Dieudonné est un mélange entre "l'idéologie de la haine et le facho-business". Une haine qui n'est pas sans conséquence. Frédéric Haziza évoque le témoignage de la mère du jeune Ilan Halimi, tué par le gang des barbares. Selon elle, "Dieudonné a le sang de (son) fils sur la conscience".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.