1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Dialogues Citoyens" : "François Hollande doit faire son métier de président et tenter de survivre dans cette campagne" analyse Alain Duhamel
1 min de lecture

"Dialogues Citoyens" : "François Hollande doit faire son métier de président et tenter de survivre dans cette campagne" analyse Alain Duhamel

REPLAY / ÉDITO - L'émission est l'occasion pour le président d'assurer sa fonction mais également d'entrer dans la course à la présidentielle.

François Hollande
François Hollande
Crédit : SIPA / Stéphane de Sakutin
"Dialogues Citoyens" : "François Hollande doit faire son métier de président et tenter de survivre dans cette campagne" analyse Alain Duhamel
03:17
L'Edito d'Alain Duhamel du 14 avril 2016
03:16
Alain Duhamel & La rédaction numérique de RTL

L'émission "Dialogues Citoyens", diffusée en direct sur France 2 ce jeudi 14 avril est l'occasion pour François Hollande de faire son travail de président mais également de rentrer dans la course à la présidentielle d'après Alain Duhamel. "Concernant le premier point, c'est particulièrement difficile pour lui d'être président lorsque l'on connait les circonstances dramatiques de son mandat" analyse l'éditorialiste. Mais s'il refuse de dialoguer avec les Français il risque de rompre le dernier lien. Il lui faudra certainement faire une mise au point concernant la conjoncture."

Pourtant, Alain Duhamel s'interroge : "Est-ce qu'on a eu raison de relancer le débat sur le cannabis? De relancer celui sur le voile islamique? Ou encore qu'est-ce qu'il se passe aujourd'hui avec la loi El Khomri?" D'autre part, il faut que le chef de l'État arrive à donner du sens à son action politique, "un exercice qu'il a toujours refusé de faire pour des raisons mystérieuses, lance Alain Duhamel. S'il ne parle pas au Français, la pré-campagne présidentielle se passera sans lui et il risquera par la force des choses de sortir de la course." 

Cette émission est un accompagnement de présidence mais également un exercice de survie électorale. La France n'a jamais connu un président aussi bas dans les sondages. "Il y a eu des résurrections en politique mais il n'y a jamais eu autant de circonstances négatives pour un seul homme. On ne voit pas ses résultats, on ne comprend pas ses explications et finalement il n'est soutenu par personne" tranche l'éditorialiste. François Hollande peut espérer laisser dernière lui une trace honorable. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/