1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Déjeuner Sarkozy-Philippe à Matignon : "Cela ne pose aucune difficulté", assure Jacob
1 min de lecture

Déjeuner Sarkozy-Philippe à Matignon : "Cela ne pose aucune difficulté", assure Jacob

LE GRAND JURY - L'ancien président de la République a été reçu à déjeuner par Édouard Philippe le 29 juin dernier. "Si le Premier ministre cherche de bonnes inspirations, c'est plutôt bien qu'il voit Nicolas Sarkozy", a réagi Christian Jacob.

Christian Jacob lors du Grand Jury le 8 juillet 2018
Christian Jacob lors du Grand Jury le 8 juillet 2018
Crédit : RTL / Laurent Chamussy / SIPA PRESS
Christian Jacob et Aurore Bergé dans Le Grand Jury
53:58
Le Grand Jury du 08 juillet 2018
57:00
Claire Gaveau
Claire Gaveau

L'information n'est pas passée inaperçue. Nicolas Sarkozy a récemment été reçu à déjeuner par Édouard Philippe à Matignon, le 29 juin dernier. Un repas auquel à également pris part le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, proche de l'ancien président de la République.

Comme l'expliquait Le Monde, ce rapprochement peut surprendre tant les relations entre l'actuel premier ministre et l'ancien chef d'État ont longtemps été électriques. Mais les temps ont changé et la hache de guerre semble définitivement enterrée.

Dans les rangs des Républicains, ce déjeuner ne pose d'ailleurs aucun problème. "Nicolas Sarkozy a l'habitude d’accepter les déjeuners qu'il a envie. Cela ne pose aucune difficulté. Il répond simplement à une invitation", a réagi Christian Jacob, invité du Grand Jury RTL / Le Figaro / LCI ce dimanche 8 juillet.

Si le Premier ministre cherche de bonnes inspirations, c'est bien qu'il voit Sarkozy

Christian Jacob

Si certains voient un affaiblissement de l'opposition, le chef de file des députés LR assure que Nicolas Sarkozy est resté proche du parti malgré sa "retraite" politique. "Les dirigeants des Républicains, il les voient très régulièrement", assure-t-il. Et de conclure, en adressant un tacle à Édouard Philippe : "Si dans un éclair de lucidité, le Premier ministre cherche de bonnes inspirations, c'est plutôt bien qu'il voit Nicolas Sarkozy".

À lire aussi

Édouard Philippe a été en 2002 le premier directeur général de l'UMP jusqu'à la démission d'Alain Juppé en 2004. Mais après l'élection d'Emmanuel Macron à l'Élysée, le maire du Havre avait rejoint Matignon. En octobre, Les Républicains avaient "pris acte" du "départ" d'Édouard Philippe et exclu Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu ainsi que les députés Franck Riester et Thierry Solère. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/