1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Crash de l'A320 de Germanwings : "La violence du choc laisse peu d'espoir", dit Bernard Cazeneuve
1 min de lecture

Crash de l'A320 de Germanwings : "La violence du choc laisse peu d'espoir", dit Bernard Cazeneuve

À proximité des lieux du drame, le ministre de l'Intérieur a appelé à penser aux familles des victimes.

Le ministre de l'Intérieur s'est rendu au PC des opérations à la Seyne-les-Alpes
Le ministre de l'Intérieur s'est rendu au PC des opérations à la Seyne-les-Alpes
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Compassion, rigueur et prudence, voici les trois maîtres mots de l'intervention de Bernard Cazeneuve à son arrivée au PC des opérations de la Seyne-les-Alpes, à proximité des lieux du crash de l'A320 de la Germanwings. Après avoir survolé la zone, "escarpée et difficilement accessible" en compagnie de l'ambassadrice d'Allemagne en France, le ministre de l'Intérieur a exprimé ses félicitations aux nombreuses forces de secours dépêchées sur place

Parmi ces "moyens exceptionnels", le ministre a notamment évoqué 300 sapeurs-pompiers et autant de gendarmes, dont les premiers arrivés sur place, les pelotons de haute montagne. Dix hélicoptères et un avion militaire sont également mis à la disposition des enquêteurs avec pour premier objectif de "porter secours à ceux qui auraient pu échapper au crash." 

"Un événement tragique"

Pour autant, Bernard Cazeneuve s'est montré très sceptique quant à la possibilité de retrouver des passagers en vie. "Pour l’heure, aucun survivant n'a été retrouvé, la violence du choc laisse peu d’espoir", a-t-il expliqué. Le ministre a également ajouté que de nombreuses forces, notamment au quai d'Orsay, travaillaient à l'élaboration d'une liste précise des victimes, majoritairement espagnoles et allemandes

Une cellule de crise interministérielle a également été mise en place au ministère de l'Intérieur, visitée par le roi d'Espagne et François Hollande. Sans plus s'étendre, Bernard Cazeneuve a tenu à insister sur l'importance de penser aux familles des victimes

À lire aussi

"Un événement tragique vient de survenir", a-t-il continué, "des équipes sont mobilisées pour déterminer les circonstances de l'accident et ses causes." Le ministre a aussi précisé que des moyens supplémentaires avaient été alloués à la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence, qui coordonne les recherches en compagnie des procureurs de Digne et de Marseille. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/