1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : les annonces de Macron "à la hauteur de la situation", dit Breton sur RTL

INVITÉ RTL - Le commissaire européen chargé du marché Intérieur a réagi aux mesures annoncées par Emmanuel Macron pour faire face au nouveau coronavirus.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Thierry Breton était l'invité de RTL du 13 mars 2020 Crédit Image : Kenzo TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Eléanor Douet

Emmanuel Macron s'est exprimé hier soir, annonçant de nombreuses mesures pour faire face à l'épidémie de coronavirus qui a fait 61 morts en France. Crèches, écoles et universités fermées à partir de lundi, déplacements à limiter au maximum, trêve hivernale repoussée... "Les annonces sont clairement à la hauteur de la situation", a estimé Thierry Breton sur RTL vendredi 13 mars.

"Je pense qu'il a eu raison de dire qu'il allait faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter que dans cette période difficile qui s'annonce il y ait le moins d'entreprises qui soient laissées sur le bord de la route, le moins de PME qui ait des problèmes de trésorerie", a précisé le commissaire européen chargé du marché Intérieur pour qui la "priorité" est d'éviter des faillites. 

Lors de son allocution, le chef de l'État a expliqué que l'Europe doit réagir "vite et fort", estimant que les annonces de la Banque centrale européenne (BCE), dévoilées quelques heures plus tôt, ne seraient pas suffisantes pour faire face à la crise. "Ce qui est certain c'est que les mesures que la Banque centrale a mises sur la table pour accompagner les besoins en trésorerie des entreprises vont évidemment dans le bon sens", a toutefois souligné Thierry Breton. "C'était la priorité, il va falloir poursuivre."

On y voit clair, on a les stocks.

Thierry Breton sur RTL
Partager la citation

Concernant les équipements médicaux comme les masques et les gants, Thierry Breton s'est voulu rassurant. "Jusqu'à mardi dernier, les États étaient seuls responsables de leur approvisionnement de leurs équipements médicaux et nous avons, à la Commission, demandé aux États membres de prendre la coordination nous-même (...) Nous avons la vision claire de tout ce qui se produit. On y voit clair, on a les stocks."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants