2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : l'opposition fustige le projet gouvernemental de commission d'enquête

L'opposition fustige le gouvernement qui pourrait annoncer prochainement "la création d’une commission qui portera un regard indépendant et collégial sur la gestion de la crise" du coronavirus.

Édouard Philippe le 28 avril 2020 devant les députés à l'Assemblée nationale
Édouard Philippe le 28 avril 2020 devant les députés à l'Assemblée nationale Crédit : David NIVIERE / POOL / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

L'opposition a critiqué samedi 6 juin le projet par le gouvernement de créer une commission d'enquête sur sa gestion de la crise du coronavirus, qui a "stupéfait" le président LR du Sénat Gérard Larcher et relève du "mépris" des parlementaires pour Patrick Kanner (PS).

Le gouvernement pourrait annoncer prochainement "la création d'une commission qui portera un regard indépendant et collégial sur la gestion de la crise" du coronavirus, a-t-on indiqué vendredi de source proche de l'exécutif. L'Assemblée nationale a de son côté officiellement installé mercredi sa commission d'enquête sur la gestion de l'épidémie, et le Sénat a aussi prévu d'installer la sienne à la fin du mois. 

"Quand nous avons appris la création par l'Élysée d'une commission sur la crise sanitaire, nous avons d'abord cru à une 'fake news'. Nous sommes stupéfaits ! Alors que les deux chambres du Parlement ont créé une commission d'enquête...", a tweeté le président LR du Sénat Gérard Larcher.

Je pense qu'à la sortie, on aura trois rapports"

Thierry Mariani, eurodéputé soutenu par le RN.
Partager la citation

Une commission créée par le gouvernement "est une bizarrerie institutionnelle" et "ce qui m'inquiète dans cette pseudo commission indépendante, au-delà de la supercherie, c'est surtout qu'on voit bien finalement l'objectif, c'est d'étouffer les choses par des comités d'experts" alors que "ça doit être le retour du politique", a déclaré sur Europe 1 le chef de file des députés LR, Damien Abad.

À lire aussi
Jean-Baptiste Djebarri a été maintenu au poste de ministre délégué chargé des Transports transports
Confinement : à quoi s'attendre dans les transports ?

En outre, cette commission "apparaît à quelques égards déplacée par rapport aux commissions d'enquête qui seront mises en place à l'Assemblée nationale et au Sénat. Il faut respecter les institutions, respecter le travail parlementaire, et faire en sorte que ce soit le politique qui décide et pas les scientifiques", a ajouté le député de l'Ain. 

"Ce nouveau mépris pour le Parlement témoigne encore une fois de l'isolement du pouvoir", a ajouté le sénateur du Nord. "Donc Sénat-Assemblée, maintenant l'Élysée qui enquête sur lui-même. Je pense qu'à la sortie, on aura trois rapports", a relevé sur LCI l'eurodéputé soutenu par le RN, Thierry Mariani, qui a cru à "un gag".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants