2 min de lecture Pouvoir d'achat

VIDÉO - Copé, NKM, El Khomri... Ils se sont fait piéger sur des questions "simples"

Les politiques, qu'ils soient de gauche ou de droite, ont montré à de nombreuses reprises leur méconnaissance de la vie quotidienne des Français.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Copé, NKM, El Khomri... Ils se sont fait piéger sur des questions "simples" Crédit Image : Camille Kaelblen / AFP | Crédit Média : Maxime Carignano / RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza et Claire Gaveau

Jean-François Copé fait de nouveau la une pour une affaire de pain au chocolat. À la question "combien coûte un pain au chocolat ?", le maire de Meaux s'est emmêlé les pinceaux. Le candidat à la primaire de la droite et du centre n'a aucune idée du prix moyen de cette viennoiserie, estimant qu'elle coûte "aux alentours de 10 ou 15 centimes".

L'ancien président de l'UMP s'est même amusé de cette question, espérant rebondir sur l'opposition linguistique entre "pain au chocolat" et "chocolatine". La diversion n'a pas pris et Jean-François Copé a été obligé de se justifier sur Twitter : "J'avoue être très soucieux de ma ligne... Donc pour dire vrai, j'ai arrêté les 'chocolatines' depuis longtemps !"

VGE et NKM chutent dans le métro

Mais l'ancien patron de l'UMP n'est pas le seul à être tombé dans le piège de ces questions aux apparences pourtant anodines. La classe politique, qui veut à tour de bras défendre le pouvoir d'achat des Français, semblent régulièrement déconnectée de leur vie quotidienne. Et cela ne date pas d'hier. En 1974, Valéry Giscard d'Estaing, alors candidat à l'élection présidentielle, faisait face à Françoise Giroud, sur l'antenne de RTL. La question : le prix d'un ticket de métro. "Ça dépend si vous avez une carte", répond dans un premier temps VGE avant d'estimer le coût à "90 centimes".

Raté. À l'époque, il fallait débourser 1,30 franc pour pouvoir voyager en transport en commun. Quarante ans plus tard, ce ticket de métro a également causé des soucis à Nathalie Kosciusko-Morizet. Après une longue réflexion, celle qui visait la mairie de Paris annonce le prix de 4 euros

El Khomri sombre sur la question des CDD

À lire aussi
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale éducation nationale
Les jeunes professeurs gagneront 100 euros nets de plus dès l'année prochaine

Certaines sorties de route ont encore plus été critiquées. C'est le cas de celle de Myriam El Khomri. La ministre du Travail s'est trompé sur son domaine de compétence. L'an dernier, la pensionnaire de la rue de Grenelle avait eu bien du mal à faire la différence entre CDD et CDI à l'antenne de BFM TV. Combien de fois peut être renouvelé un CDD ? "Un CDD peut être requalifié en... Pardon. Il peut être renouvelé plusieurs fois", avance-t-elle avant d'admettre ne pas connaître la réponse.

En terme de crédibilité, on a déjà fait mieux. Mais encore une fois, les exemples ne manquent pas : le prix du pain, celui de la brique de lait, le litre d'essence ou encore le prix du timbre. S'il n'est pas demandé aux politiques, de droite comme de gauche, d'être incollable sur la panier de la ménagère, il est toujours étonnant de voir à quel point ils sont déconnectés de la réalité du quotidien.

>
Copé, NKM, El Khomri... Ils se sont fait piéger sur des questions "simples" Crédit Image : Camille Kaelblen / AFP | Crédit Média : Maxime Carignano / RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pouvoir d'achat Société Jean-François Copé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants