1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. COP22 : "111 États ont ratifié l'accord de Paris", se réjouit Ségolène Royal
1 min de lecture

COP22 : "111 États ont ratifié l'accord de Paris", se réjouit Ségolène Royal

INVITÉE RTL - La ministre de l'Environnement prône le développement des économies vertes et circulaires.

Ségolène Royal sur RTL mercredi 9 novembre 2016
Ségolène Royal sur RTL mercredi 9 novembre 2016
Crédit : Frédéric Bukaljo pour RTL.fr / Sipa
COP22 : "111 États ont ratifié l'accord de Paris", se réjouit Ségolène Royal
00:06:33
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Vendredi 18 novembre, la Cop 22, grand-messe internationale, s'est terminée à Marrakech. Un événement, qui intervient un an après la Cop21 organisée à Paris, auquel a assisté Ségolène Royal. "C'est une réussite, les pays ont confirmé leur détermination, de nouveaux États ont ratifié l'accord de Paris : nous en sommes à 111 États. Le Royaume-Uni a ratifié hier (vendredi 18 novembre)", se réjouit la ministre de l'Environnement au micro de RTL.

Malgré tout, ce sommet de Marrakech s'est déroulé en marge des déclarations chocs de Donald Trump, particulièrement hostile à l'accord de Paris. "Il faut toujours redouter ceux qui sont à contre-courant de l'histoire. J'ai été particulièrement frappée par la violence de ses propos (...) C'est la première fois qu'il y a un tel recul et surtout à un très haut niveau puisque les États-Unis d'Amérique sont un des premiers pollueurs de la planète. Leur engagement est absolument déterminant pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le combat doit être plus intense que jamais pour pousser en avant les forces vives des États-Unis, je rêve d'une coalition des grandes villes américaines, des États américains, qui se sont déjà puissamment engagés dans la lutte contre la pollution."

Pour Ségolène Royal, Donald Trump "est plus dangereux" que Ronald Reagan, qui s'était opposé à l'accord de Kyoto en 2001. "Si cet accord n'était pas entré en application, je pense que les déclarations de Trump auraient entraîné le retrait d'autres États. Aujourd'hui, il ne peut pas remettre en question tout seul l'accord de Paris, puisque nous avons franchi le seuil des 55 États représentant 55% des émissions. Même si les États-Unis sortaient, l'accord continue à s'appliquer avec les États qui en sont membres."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/