1 min de lecture Christiane Taubira

Christiane Taubira regrette que la gauche ne soit que "pragmatique" et "gestionnaire"

Après la défaite de la gauche aux élections départementales, Christiane Taubira a critiqué la gauche trop "pragmatique" prônée par Manuel Valls, dans "L'Obs".

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
"L'idéal de la gauche ne peut pas disparaître" pour Christiane Taubira Crédit Image : AFP/FRANCOIS GUILLOT | Crédit Média : Yael Goosz | Durée : | Date : La page de l'émission
Yaël Goosz et Claire Gaveau

Depuis les attentats de janvier, son franc-parler avait été quelque peu oublié. Mais après Cécile Duflot et Arnaud Montebourg, c'est la ministre de la Justice qui a livré un constat amer dans une interview accordée à L'Obs. "La gauche, ce n'est ni le césarisme, ni le bonapartisme, c'est le débat et la diversité", a-t-elle lancé dans une attaque implicite envers son Premier ministre, Manuel Valls. 

La gauche a adopté les mots de la droite, c'est une faute

Christiane Taubira
Partager la citation

La garde des Sceaux a lancé différentes attaques. Elle dénonce notamment la faute commise par la gauche en adoptant "les mots de la droite" et regrette que la gauche ne soit que "pragmatique" et "gestionnaire".

Malgré les critiques, Christiane Taubira rejette l'idée que "la gauche puisse mourir", comme l'avait annoncé Manuel Valls, le 14 juin, lors d'un conseil national du Parti socialiste. "Les partis politiques tels qu'ils fonctionnent, avec leurs règles, leurs cultures, ont une part d'obsolescence", a-t-elle toutefois concédé à l'hebdomadaire alors que les injustices, les inégalités et la justice sociale sont des préoccupations qui ne peuvent être supprimées.

La gauche a renoncé à l'idéal, aux utopies

Christiane Taubira
Partager la citation
À lire aussi
Christiane Taubira à l'Assemblée nationale élections européennes
Européennes : Christiane Taubira soutient Raphaël Glucksmann

Si "l'idéal de la gauche ne peut pas disparaître", ce dernier reste mis à mal ces dernières années. "La gauche a subi depuis une dizaine d'années des défaites culturelles et sémantiques terribles. La gauche a adopté les mots de la droite - c'est une faute - parce qu'elle a cru qu'elle devait constamment démontrer ses capacités gestionnaires. Elle a renoncé à l'idéal, aux utopies", a-t-elle avancé comme explication à la montée du Front national dans le paysage politique français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Christiane Taubira Parti socialiste Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777204506
Christiane Taubira regrette que la gauche ne soit que "pragmatique" et "gestionnaire"
Christiane Taubira regrette que la gauche ne soit que "pragmatique" et "gestionnaire"
Après la défaite de la gauche aux élections départementales, Christiane Taubira a critiqué la gauche trop "pragmatique" prônée par Manuel Valls, dans "L'Obs".
https://www.rtl.fr/actu/politique/christiane-taubira-regrette-que-la-gauche-ne-soit-que-pragmatique-et-gestionnaire-7777204506
2015-04-02 09:43:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vfH0gsLCKWfr2i6n3jVwXg/330v220-2/online/image/2014/0603/7772405767_christiane-taubira-le-3-juin-2014-a-l-assemblee-nationale-pour-defendre-la-reforme-penale.jpg