Christiane Taubira : "Quand je pleure, je pleure dans ma chambre"

INVITÉE RTL - La ministre de la Justice refuse de focaliser l'attention sur elle malgré les attaques racistes à répétition dont elle est l'objet.

Christiane Taubira, invitée de RTL, le 11 mars 2015 >
Christiane Taubira : "Quand je pleure, je pleure dans ma chambre" Crédit Image : Paul Guyonnet / RTL.fr | Crédits Média : Jean-Michel Aphatie | Durée : | Date :
1/

Sous le feu des attaques racistes depuis sa nomination, Christiane Taubira ne veut pas focaliser l'attention sur sa personne. "C'est lamentable mais ça n'a pas d'importance", explique-t-elle au micro de RTL en réaction aux propos d'une élue UMP de Juvisy invitant la Garde des Sceaux "à repartir à Cayenne, là où il y avait le bagne". "C'est surtout fréquent", déplore la ministre.

"Mais ce n'est pas important car l'important n'est pas ma personne. Il faut avoir la décence de ne pas en parler, en particulier lorsqu'on a mené des combats rudes dans sa vie et qu'on a eu le temps de se forger une capacité à résister. On n'est pas à plaindre. Quand mon fils aîné trouvait que je résistais à trop de situation, je lui disais : 'Quand je pleure, je pleure dans ma chambre'. Même mes enfants n'ont pas à savoir si je souffre", explique-t-elle. "Ce sont des agressions qui frappent des millions de personnes. C'est visible parce que ça me touche moi. C'est ça qu'il faut interroger. Qu'est-ce qui fait que, dans la société, des personnes se sentent autorisées à parler comme ça, sans inhibition", s'interroge-t-elle.

Il y a des paroles politiques identifiables, identifiées, avec des signatures qui, de plus en plus, jouent avec le bord de la ligne

Christiane Taubira, sur le racisme

Aux yeux de la ministre, un premier élément de réponse se situe du côté "des partis politiques qui ont des responsabilités particulières". "Je constate notamment que l'UMP est en train de retrouver ses vieux démons", fustige-t-elle. "J'entends quand même des voix politiques particulières qui appartiennent à des corps politiques constitués. Il y a des paroles politiques identifiables, identifiées, avec des signatures qui de plus en plus jouent avec le bord de la ligne. Après, les citoyens franchissent le dernier pas qui manque. C'est ce qui s'est passé aussi l'année dernière. On a focalisé sur cette petite fille mais ça faisait aussi deux ans que des élus politiques étaient au bord de la ligne".

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776966764
Christiane Taubira : "Quand je pleure, je pleure dans ma chambre"
Christiane Taubira : "Quand je pleure, je pleure dans ma chambre"
INVITÉE RTL - La ministre de la Justice refuse de focaliser l'attention sur elle malgré les attaques racistes à répétition dont elle est l'objet.
http://www.rtl.fr/actu/politique/christiane-taubira-quand-je-pleure-je-pleure-dans-ma-chambre-7776966764
2015-03-11 08:20:00
http://media.rtl.fr/cache/Lik1ovpAcNqU87C7Nyi01Q/330v220-2/online/image/2015/0311/7776966862_christiane-taubira-invitee-de-rtl-le-11-mars-2015.jpg