1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. CGT : Jean-Marie Le Guen dénonce une "inflammation gauchisante"
1 min de lecture

CGT : Jean-Marie Le Guen dénonce une "inflammation gauchisante"

REPLAY / INVITÉ RTL - Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État aux relations avec le Parlement, pense que l'organisation syndicale "s'enferme dans une radicalité dangereuse".

Jean-Marie Le Guen, invité de RTL, le 25 mai 2016
Jean-Marie Le Guen, invité de RTL, le 25 mai 2016
Crédit : Cécile de Sèze / RTL.fr
CGT : Jean-Marie Le Guen dénonce une "inflammation gauchisante"
09:08
CGT : Jean-Marie Le Guen dénonce une "inflammation gauchisante"
09:29
James Abbott
James Abbott

Queues dans les stations-service, volonté de bloquer la production d'électricité dans les centrales nucléaires... Le mouvement d'opposition à la loi Travail a été très clairement durci par la CGT ces derniers jours. Le secrétaire d'État aux relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen dénonce cette situation, et estime que la radicalisation n'est vraiment une surprise. "Il y a une volonté d'intimidation, assure-t-il. C'est une décision prise par une organisation syndicale (qui veut) imposer sa lecture des relations sociales. Il n'y aura pas de blocage de notre société."

Jean-Marie Le Guen juge que le durcissement de la ligne de la CGT ne "date pas du 49-3" mais du congrès de Marseille (avril 2016 ndlr) où il y a eu, selon lui, une "inflammation gauchisante". "Cela déborde du cadre traditionnel, le parti communiste a été balayé au profit de groupes plus gauchistes", précise-t-il.

Ils ne comprennent pas le monde dans lequel ils sont

Jean-Marie Le Guen, à propos de la CGT

La SNCF, les ports, la RATP et l'aviation civile sont également impactés par le mouvement d'opposition à la loi Travail. Le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement pense ainsi que la volonté de "radicaliser les choses" vient d'une "petite minorité", et qu'elle n'est ainsi pas "légitime".

"Malheureusement elle (la CGT) est en train de s'enfermer dans une radicalité dangereuse, tranche Jean-Marie Le Guen, qui pense que la situation va être résolue grâce à la loi. Il y a des gens qui se trompent. Ils ne comprennent pas le monde dans lequel ils sont. C'est fini l'époque où, avec un roulement d'épaule, quelques militants radicalisés de la CGT pouvaient bloquer un pays".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/