1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Centrales survolées par des drones : Cosse "très inquiète"
2 min de lecture

Centrales survolées par des drones : Cosse "très inquiète"

Pour la patronne des Verts, le survol de centrales nucléaires par des drones pose des questions "de sûreté nucléaire".

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'EELV, lors du discours de clôture des journées d'été du parti, le 23 août 2014 à Pessac en Gironde.
Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'EELV, lors du discours de clôture des journées d'été du parti, le 23 août 2014 à Pessac en Gironde.
La rédaction numérique de RTL & AFP

La secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) s'est déclarée, ce vendredi, très inquiète par le survol de centrales nucléaires par des drones, après que deux centrales ont encore été survolées la veille par des engins de ce type. "C'est extrêmement grave", a jugé Emmanuelle Cosse sur BFM TV.

"Je ne sais pas d'où viennent ces drones, et je suis très inquiète", a-t-elle ajouté. "Parce que voir ces engins survoler des centrales nucléaires c'est déjà une chose, se demander ce qu'ils peuvent faire avec ces engins c'en est une autre".

"Non, ce ne sont pas Greenpeace ou d'autres associations qui s'occupent de nucléaire qui font circuler ces drones", a-t-elle dit, après avoir précisé qu'elle avait discuté de ce sujet avec ces associations.

"Il y a des enjeux de sûreté nucléaire", a-t-elle souligné. "Est-ce qu'on peut attaquer les endroits où il y a les combustibles nucléaires, où ils sont refroidis" ?, a-t-elle demandé. "Je pense au site de Flamanville dans la Manche qui est notamment assez ouvert, pour dire les choses telles qu'elles sont", a ajouté la responsable écologiste.

Quatorze centrales survolées

À écouter aussi

"Ce qui est très dérangeant", a encore dit Cosse, "c'est qu'on a les informations au fur et à mesure et qu'on apprend finalement que de plus en plus de centrales ont été survolées, encore deux vendredi apparemment". "Je suis étonnée que le champion mondial du nucléaire ne soit pas le champion de sa sûreté et que dans ces cas là il ne dise pas des choses très fortes pour rassurer tout le monde".

Neuf centrales nucléaires françaises ont été survolées par des drones au cours du mois d'octobre. Un premier bilan auquel il faut ajouter cinq autres survols ce samedi. Il s'agit d'incidents "sans conséquences", selon EDF, mais qui soulèvent à nouveau la question de la sécurité des sites liés à l'atome.

Le ministère de l'Intérieur a estimé que ces survols, "tous détectés", ne représentent "aucun danger pour la sécurité des installations survolées, qui sont censées résister à des secousses sismiques de forte magnitude ou à des crashs d'avions de ligne".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.