1 min de lecture Primaire Les Républicains

Bruno Le Maire évoque des "résistances au changement" à droite

INVITÉ RTL - Au lendemain du dernier débat entre les candidats à la primaire de la droite et du centre, Bruno Le Maire a répondu aux questions de Bernard Poirette.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Bruno Le Maire défend toujours le renouveau Crédit Image : BERTRAND LANGLOIS / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

À deux jours du premier tour de la primaire de la droite et du centre et au lendemain du dernier débat de la campagne du scrutin, Bruno Le Maire a répondu aux questions de RTL. Alors que la campagne va se terminer, vendredi 18 novembre à minuit, le député de l'Eure son engagement "totalement désintéressé", et l'idée fleuve de sa campagne : le renouveau.

Mais faire passer ces idées, notamment le renouveau n'est pas évident, estime-t-il. "Il y a des résistances que j'ai peut-être sous-estimées. [...] Des résistances au changement. Je vois bien que lorsque je propose le renouvellement de la classe politique, ça touche des intérêts, ça dérange".  En guise de comparaison avec son propre parti politique, Bruno Le Maire prend l'exemple de la gauche. La candidature d'Emmanuel Macron "montre que le renouvellement se fait à gauche. Il y a à gauche des têtes différentes qui émergent, de la même façon que chez les Verts, avec Yannick Jadot qui a battu Cécile Duflot".

Aux abords du premier tour du scrutin, l'ancien ministre de l'Agriculture appelle les Français à voter pour le renouveau, et si d'aventure il ne se qualifiait pas pour le second tour, le candidat prévoit de donner une consigne de vote pour le deuxième tour de l'élection qui désignera le candidat à la présidentielle de la droite et du centre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Bruno Le Maire Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants