2 min de lecture Société

Brigitte Macron : qui est derrière la pétition contre le statut de première dame ?

PORTRAIT - Thierry Paul Valette est à l'origine de la pétition contre le statut de première dame pour Brigitte Macron.

Brigitte Macron, le 26 juillet 2017 à l'Élysée
Brigitte Macron, le 26 juillet 2017 à l'Élysée Crédit : Brigitte Macron: pas de statut de la Première dame mais une "charte de la transparence"
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"Il n'y a aucune raison pour que l'épouse du chef de l'État puisse obtenir un budget sur les fonds publics". Voici la deuxième phrase qui ouvre la pétition contre le statut de première dame, sur le site Égaliténationale.com. Cette pétition a dépassé la barre des 200.000 signatures, au moment de l'écriture de ce papier. L'initiative a été lancée par Thierry Paul Valette. 

Il estime qu'"à l'heure où l'État souhaite faire des économies dans le budget de l'armée et souhaite moraliser la vie politique, se pose un problème de conscience nationale". Il précise quelques lignes plus bas dénoncer "farouchement toutes les attaques sexistes envers Brigitte Macron et nous ne remettons nullement en cause ses compétences". 

En tête de la rubrique consacrée à son portrait sur son site, Thierry Paul Valette rappelle aux internautes la définition réduite de citoyen. Il est "celui qui participe de son plein gré à la vie de la cité". 

Un "artiste complet"

Il se décrit lui-même comme "artiste peintre et auteur" et comme "citoyen engagé". Sur le site de son mouvement, il précise d'emblée n'être qu'un "simple citoyen qui n'appartient à aucune élite, à aucune classe sociale privilégiée, à aucun parti politique". Il précise aussi que ses "origines culturelles et provinciales m'ont appris les valeurs du respect, de la simplicité et de la solidarité". Il est possible de trouver sa biographie sur un autre site, à son nom cette fois-ci. C'est alors qu'il se qualifie comme étant "un artiste complet qui se joue à nous surprendre sans cesse".

Cet homme âgé de 41 ans raconte aussi l'épisode du 5 mars 2017 où il a voulu "fustiger une classe politique qui use de moyens d'un autre temps", en organisant un contre-rassemblement à celui de François Fillon. Comme le souligne Le HuffPost, les internautes ont cherché en savoir plus sur l'auteur de la pétition. "Sur Twitter, des clichés le montrant en compagnie de Anne Hidalgo ont été exhumés, laissant penser que l'intéressé est un 'proche' de la maire de Paris", note le site. Mais l'entourage de la maire de Paris leur dément toute "proximité". Cette photo a été publiée au moment de la campagne des législatives du candidat socialiste Ryadh Sallem sur le blog de Mediapart. Sur sa page auteur, il indique être le fondateur de l'Égalité nationale, "un mouvement pour l'égalité et la transparence des règles démocratiques. Il y ajoute aussi être "à l'origine de la création de la journée mondiale du selfie".

À lire aussi
Aimons-nous toujours un peu nos ex ? société
Aimons-nous toujours un peu nos ex ?

Cette pétition contre le statut de première dame n'est pas une première pour Thierry Paul Valette. Il en a réalisé une "contre l'importation des poupées robots sexuelles, une autre où il demande le "vote d'une loi prohibant les contenus haineux sur les réseaux sociaux" et une autre pour demander l'entrée de Simone Veil au Panthéon. "Je ne cherche pas à me faire connaître, au contraire, dans le milieu artistique c'est plutôt mal vu de s'engager", explique-t-il au HuffPost.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Brigitte Macron Citoyens
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants