1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Bertrand Delanoë sur RTL : "Marine Le Pen veut ruiner la France"

Bertrand Delanoë sur RTL : "Marine Le Pen veut ruiner la France"

INVITÉ RTL - L'ancien maire de Paris a pourfendu les intentions de Marine Le Pen, qui affrontera Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle dimanche 7 mai.

Bertrand Delanoë, ancien maire de Paris le 28 avril 2017
Bertrand Delanoë, ancien maire de Paris le 28 avril 2017
Crédit : Johanna Guerra / RTLNET
Bertrand Delanoë sur RTL : "Le bulletin Macron ne sent pas mauvais, il faut le prendre"
13:01
Bertrand Delanoë : Emmanuel Macron ''n'est pas allé faire un spectacle à Whirlpool"
00:36
Bertrand Delanoë sur RTL : "Le bulletin Macron ne sent pas mauvais, il faut le prendre"
13:05
Ludovic Galtier
Journaliste

Dimanche 7 mai, après des mois de campagne, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront au second tour de l'élection présidentielle. Soutien du candidat "En Marche !" depuis mars, Bertrand Delanoë est catégorique : il n'y a aucune alternative au vote Macron. Selon l'ancien maire socialiste de Paris, l'idéologie de Marine Le Pen est "extrêmement dangereuse pour l'unité nationale".

Il soulève qu'après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, "nous avons été en souffrance collectivement. Ce que j'ai admiré, c'est la réaction du peuple français, qui s'est rassemblé sur ses valeurs. Je ne veux pas que l'on donne la victoire à nos ennemis. Nos ennemis, c'est l'idéologie des terroristes. Je ne veux pas que l'on réussisse à fracturer la France, c'est l'enjeu de notre présidentielle."

Bertrand Delanoë épingle par ailleurs, "la démagogie" dont ferait preuve Marine Le Pen vis-à-vis des classes populaires. "Il faut un président courageux, intelligent, efficace pour redonner confiance aux Français qui souffrent le plus, et qui sont le plus désespérés. Et ça, ce n'est pas avec la démagogie de Mme Le Pen, qui distribue les milliards sans jamais de recettes, qui veut ruiner la France et finalement les plus modestes en sortant de l'euro."

Le retour au franc, c'est l'affaiblissement des Français les plus modestes

Bertrand Delanoë, ancien maire socialiste de Paris

Et l'européiste convaincu de conclure : "Le retour au franc, c'est l'affaiblissement de toute la France et des Français les plus modestes, c'est une certitude d'une dévaluation, d'une perte de pouvoir d'achat, et de force économique de nos entreprises. Il faut respecter le peuple, et ne pas chercher à exploiter sa souffrance pour son pouvoir personnel autoritaire."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/