1 min de lecture Gouvernement

Ayrault regrette de "ne pas avoir assez décrit aux Français les difficultés du pays"

VIDEO - L'ancien Premier ministre aurait dû plus communiquer avec les Français.

Jean-Marc Ayrault, en juillet 2014, à l'Assemblée Nationale. (archives)
Jean-Marc Ayrault, en juillet 2014, à l'Assemblée Nationale. (archives) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'ex-Premier ministre Jean-Marc Ayrault a confié dimanche 7 septembre sur Arte avoir un regret après son départ de Matignon, "ne pas avoir assez décrit aux Français les difficultés" financières du pays.

"Je pense que la principale autocritique que je fais, elle concerne aussi le président de la République, c'est que nous n'avons pas assez décrit aux Français les difficultés du pays (...) la baisse du niveau de la capacité de la France, ça aurait donné plus de sens aux efforts" demandés, a estimé l'ancien maire de Nantes dans l'émission Vox Pop.

>
Jean-Marc Ayrault - L'interview - Vox Pop - ARTE

C'est la première fois que l'ancien Premier ministre s'exprime depuis son départ de Matignon, fin mars. "Il faut dire la vérité sur l'état exact du pays, ça n'a pas été fait assez", a-t-il ajouté. Interrogé sur son successeur, Manuel Valls, Ayrault a répondu qu'il était "trop tôt pour juger". "Ce n'est pas moi qui commencerai à le critiquer. Ce qui compte c'est le résultat, pour l'instant la situation est difficile".

"Les réformes, parfois, quand elles ne produisent pas de fruits, elles créent de la désillusion", a aussi relevé le député de Loire-Atlantique, regrettant que "la politique nationale (se soit) éloignée des gens".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Jean-Marc Ayrault
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants