1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Avant 2017, Jean-Vincent Placé veut un ministère et une primaire
1 min de lecture

Avant 2017, Jean-Vincent Placé veut un ministère et une primaire

Le patron des sénateurs écologistes a exclu une éventuelle participation au gouvernement après les départementales de mars. Mais selon le "Journal du Dimanche", il vise "l'après-régionales".

Jean-Vincent Placé (archives).
Jean-Vincent Placé (archives).
Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière

"J'ai déjà dit au Président que je n'irai pas au gouvernement après les départementales", assure Jean-Vincent Placé dans les colonnes du Journal du Dimanche daté de ce 28 décembre. Mais le sénateur écologiste de l'Essonne se verrait bien occuper un ministère à la fin de l'année. D'après nos confrères, il vise "l'après-régionales", qui sont prévues pour décembre.

Le chef de file EELV au Sénat avait regretté le départ du gouvernement de sa famille politique lors de l'arrivée de Manuel Valls  à Matignon. Lors du remaniement de la fin de l'été, son nom avait beaucoup circulé, avant qu'il ne se plie à la position de son parti, en désaccord avec la politique économique du Premier ministre.

Un livre en guise de programme ?

Engagé dans un bras de fer avec Cécile Duflot au sein d'Europe Écologie-Les Verts, Jean-Vincent Placé s'apprête à faire "son coming-out libéral", confie au JDD François De Rugy, reprenant l'expression utilisée pour François Hollande quelques mois plus tôt. Le sénateur de l'Essonne profiterait de la publication d'un livre, pour assumer ses idées économiques, qui penchent plus au centre que celles de sa rivale. De Nicolas Hulot à Emmanuel Macron, il défend "l'écologie libérale". L'ex-ministre du Logement, elle, se rapproche plus de Jean-Luc Mélenchon.

Dans son livre, Jean-Vincent Placé abordera également son adoption, la laïcité et la République. Tout un programme... présidentiel ? En attendant 2017, il est favorable à une grande primaire ouverte à gauche avec les écologistes et les socialistes. Mais ses amis ne sont pas tous de son avis, puisque nombreux sont ceux qui soutiennent une candidature autonome d'EELV.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.