1 min de lecture Terrorisme

Attentat à Notre-Dame : le suspect n'est "pas marqué par la radicalisation"

INVITÉ RTL - D'après le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, tout confirmerait "un acte isolé".

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Attentat à Notre-Dame : le suspect n'est "pas marqué par la radicalisation" Crédit Image : Frédérick Bukajlo pour SIPA / RTL | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Un policier a été attaqué au marteau mardi sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, au cœur de Paris, par un jihadiste disant agir "pour la Syrie", trois jours après l'attentat de Londres et dans un contexte de menace élevée en Europe. L'assaillant a été blessé au thorax par des tirs de riposte de la police et évacué vers un hôpital.

Selon les premières informations diffusées, l'assaillant est un homme d'une quarantaine d'années, étudiant en journalisme. S'il a revendiqué être "un soldat du califat", il n'était "pas marqué par la radicalisation", selon les propos de Christophe Castaner, invité de RTL ce mercredi 7 juin. "Il s'agit de quelqu'un suivi pour sa thèse et à aucun moment il n'a donné de signes concernant sa radicalisation mais il convient de respecter le droit et la justice", a-t-il ajouté.

Le porte-parole du gouvernement a confirmé la thèse d'un "acte isolé" après cette nouvelle attaque contre des forces de l'ordre sur ce lieu touristique de la capitale. "Dès les premiers instants, les mots utilisés ont permis de classer cette attaque comme un attentat terroriste", a précisé Christophe Castaner alors que l'assaillant aurait mené cette attaque "pour la Syrie"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Christophe Castaner Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants