1 min de lecture Xavier Bertrand

Ascoval : Xavier Bertrand défend "les cols blancs et les bleus !", sur RTL

INVITÉ RTL - Le président de la région Hauts-de-France assure que l'activité de l'aciérie Ascoval n'est "pas morte" et appelle les salariés qui bloquent l'aciérie au calme.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Ascoval : Xavier Bertrand défend "les cols blancs et les bleus !", sur RTL Crédit Image : RTL/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Marie-Pierre Haddad

Xavier Bertrand souhaite que le projet de reprise Altifort soit accepté pour sauver l'aciérie Ascoval à Saint-Saulve dans le Nord. Le président de la région Hauts-de-France estime que ce marché n'est pas mort. Le sursis accordé par le tribunal à l'usine est "une chance si on arrête de nous balader", indique-t-il sur RTL.
D'après lui, "la question est : est-ce que la France a une stratégie industrielle ? Est-ce qu'on veut uniquement des start-up ? Il en faut, mais je ne veux pas uniquement des start-up. Je veux aussi garder de l'industrie. Des cols blancs et des cols bleus !". 

Face au blocage de l'aciérie par les salarié, Xavier Bertrand appelle au calme. "Je préfère éviter la colère. Je vois les salariés à 10h30 à Saint-Saulve avec les élus. Je vais leur dire qu'il faut que l'on garde au maximum cette attitude de responsabilités. Mais vous voyez, on manie des millions. Derrière, ce sont des familles pour lesquelles il y a un boulot et des perspectives. Si cette activité-là était morte, je n'hésiterais pas à dire aux salariés eux-même : 'Je dois vous retrouver une autre activité'. Mais ce n'est pas le cas et c'est ça qui me fait bouillir", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Xavier Bertrand Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants