1 min de lecture Loi Travail

Alexis Corbière fustige sur RTL la nouvelle rupture conventionnelle collective

INVITÉ RTL - Selon le député la France insoumise, la nouvelle rupture conventionnelle collective, mise en place dès le 1er janvier 2018, est "un effet d'aubaine pour les grands groupes".

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Alexis Corbière est l'invité de RTL Crédit Image : Kathleen Franck / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis et Laure-Hélène de Vriendt

C'est une des mesures principales de la loi Travail. La rupture conventionnelle collective entrera en vigueur lundi 1er janvier et permettra aux entreprises de se séparer de salariés, sans qu'il s'agisse d'une démission ou d'un licenciement et en évitant les contraintes d'un plan social. La marque de prêt-à-porter Pimkie a déjà exprimé sa volonté d'y avoir recours et, selon les informations du Parisien, elle sera suivie par PSA Peugeot Citroën. 

Pour Alexis Corbière, député France Insoumise de Seine-Saint-Denis, cette mesure va favoriser les grands groupes au profit des salariés. "C'est un effet d'aubaine pour des grands groupes qui réalisent des profits", a-t-il déclaré au micro de RTL ce jeudi 28 décembre. "On parle de grands groupes qui veulent licencier et qui ne veulent pas être contraints par la législation sociale, qui imposait un plan de sauvegarde de l'emploi, que les salariés soient reclassés ou formés". 

Je ne crois pas que ce soit en ubérisant toujours plus la société qu'on va s'en sortir

Alexis Corbière
Partager la citation

Pour ses partisans, la rupture conventionnelle collective permettrait d'avoir plus de souplesse dans le monde du travail, afin que celui-ci puisse s'adapter aux variations de l'économie. Mais pour Alexis Corbière, "Cela ne veut rien dire". Le député a affirmé que ce n'était pas la bonne solution : "Je ne crois pas que ce soit en ubérisant toujours plus la société qu'on va s'en sortir. Cela produit une accumulation de richesses pour certains, une précarité pour d'autres". 

À lire aussi
Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, à Montreuil le 25 mai 2018. Chômage
Pourquoi les permittents sont menacés par la loi "Avenir professionnel" ?

Surtout, Alexis Corbière s'inquiète pour les salariés en fin de carrière, ceux "de plus de 50 ans". "On va comprimer, une fois de plus, la masse salariale. On pouvait déjà licencier avant dans ce pays, mais c'était encadré et, maintenant, les contraintes seront moins fortes", a déclaré le député.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Emploi La France insoumise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791605461
Alexis Corbière fustige sur RTL la nouvelle rupture conventionnelle collective
Alexis Corbière fustige sur RTL la nouvelle rupture conventionnelle collective
INVITÉ RTL - Selon le député la France insoumise, la nouvelle rupture conventionnelle collective, mise en place dès le 1er janvier 2018, est "un effet d'aubaine pour les grands groupes".
https://www.rtl.fr/actu/politique/alexis-corbiere-fustige-sur-rtl-la-nouvelle-rupture-conventionnelle-collective-7791605461
2017-12-28 09:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/x-kUgmJy5r8-tVJEtyWZug/330v220-2/online/image/2017/1228/7791605424_alexis-corbiere-etait-l-invite-de-jerome-chapuis-sur-rtl-matin-le-28-decembre-2017.jpg