1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Affaire Penelope Fillon : Bernard Debré défend François Fillon
1 min de lecture

Affaire Penelope Fillon : Bernard Debré défend François Fillon

INVITÉ RTL - Le député de Paris, proche du candidat de la droite, assure que Penelope Fillon n'a pas bénéficié d'un emploi fictif.

Bernard Debré, député de Paris, au micro de RTL le 25 janvier 2017
Bernard Debré, député de Paris, au micro de RTL le 25 janvier 2017
Crédit : RTL
Affaire Penelope Fillon : Bernard Debré défend François Fillon
05:44
Affaire Penelope Fillon : Bernard Debré défend François Fillon
05:45
Julien Absalon
Julien Absalon

Penelope Fillon a-t-elle bénéficié d'un emploi fictif ? Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet national financier après les révélations du Canard Enchaîné, soupçonnant la femme de François Fillon d'avoir bénéficié d'un emploi fictif, en tant qu'attachée parlementaire de son mari, et d'avoir touché 500.000 euros de fonds publics. Au milieu de la tornade de critiques, Bernard Debré, député LR proche du candidat à la présidentielle, prend la défense du couple.

Au micro de RTL, mercredi 25 janvier, il assure que Penelope Fillon a réellement exercé son activité. Il avance une anecdote, survenue au début des années 2000, pour étayer son propos : "Je suis président d'honneur d'une fondation qui remet dans le circuit les femmes qui sont dans la rue. (...) J'inaugure le centre et je téléphone à François Fillon pour lui demander s'il peut venir. Il me dit : 'Non, je peux t'envoyer ma collaboratrice'. Je lui répond : 'Je me fous de ta collaboratrice'. Il me dit : 'Oui, mais c'est ma femme'". Bernard Debré précise avoir eu recours à Penelope Fillon à deux reprises pour des inaugurations que l'ancien premier ministre ne pouvait pas assurer.

Mais ce travail de représentation est-il vraiment un travail parlementaire ? "C'est ce que font les attachés parlementaires, mais pas que", assure Bernard Debré, reconnaissant par ailleurs que Penelope Fillon lui confiait personnellement son envie de ne pas faire de la politique.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/