2 min de lecture François Fillon

Affaire Penelope Fillon : "Ça ouvre une boîte de Pandore" à droite

INVITÉ RTL - Philippe Moreau-Chevrolet, spécialiste de la communication politique, revient sur la polémique liée à Penelope Fillon et à l'intervention de François Fillon pour justifier le rôle de son épouse dans sa carrière politique.

Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Affaire Penelope Fillon : "Ça ouvre une boîte de Pandore" à droite Crédit Image : Capture TF1 | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Deux jours après les révélations du Canard Enchaîné, François Fillon était sur le plateau de TF1, le 26 janvier, pour justifier le rôle de Penelope Fillon dans sa carrière politique. Une prestation entre émotion et combativité pour le candidat de la droite. "Globalement sur la forme c'était bien parce qu'il y avait de l'émotion, de la sensibilité, contrairement à d'autres séquences auxquelles on a eu le droit, comme celle de DSK à son retour de New York", juge Philippe Moreau-Chevrolet, président de MCBG Conseil et spécialiste de la communication politique.

Si sur la forme, François Fillon a trouvé la bonne posture, c'est plus délicat au niveau du fond, car il a été obligé de se justifier sur une affaire "qui aurait dû rester mineure et qui a pris des proportions nucléaires". Surtout, le candidat a mis son mandat en jeu. En effet, il renoncerait à se présenter à la présidentielle s'il était mis en examen dans cette affaire. "Il n'était pas obligé d'aller jusque là. C'était, à mon avis, une erreur", estime Philippe Moreau-Chevrolet.

Car selon le spécialiste, cette annonce va avoir un impact chez les Républicains. "Ça ouvre une boîte de Pandore. C'est comme si la primaire, en quelque sorte, était annulée virtuellement et qu'on pouvait avoir un autre candidat à droite. Ce qui est juste un scénario catastrophe, pour tout le monde".

À lire aussi
L'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, en 2016 politique
Affaire Penelope Fillon : Marc Ladreit de Lacharrière choisit un "plaider-coupable"

Quand on est fan de quelqu'un, on a tendance à passer sur ce type d'affaires.

Philippe Moreau-Chevrolet
Partager la citation

Cette interview a "écorné son image", pour Philippe Moreau-Chevrolet qui rappelle que depuis le début de la primaire de la droite et du centre, François Fillon s'est posé en candidat intègre, "qui nous dit ce qu'est la vertu républicaine". Cet axe de campagne va désormais être compliqué à tenir dans les prochaines semaines.

Pour Philippe Moreau-Chevrolet, François Fillon n'a pas mesuré la gravité de la situation dès le départ et ses soutiens, qui se sont trop multipliés dans les médias, n'ont pas joué en sa faveur. Toutefois, le spécialiste ne pense pas que cette polémique freinera les électeurs de droite à voter pour lui. "Quand on est fan de quelqu'un, on a tendance à passer sur ce type d'affaires".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Présidentielle 2017 Communication
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786952846
Affaire Penelope Fillon : "Ça ouvre une boîte de Pandore" à droite
Affaire Penelope Fillon : "Ça ouvre une boîte de Pandore" à droite
INVITÉ RTL - Philippe Moreau-Chevrolet, spécialiste de la communication politique, revient sur la polémique liée à Penelope Fillon et à l'intervention de François Fillon pour justifier le rôle de son épouse dans sa carrière politique.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-penelope-fillon-a-ouvre-une-boite-de-pandore-a-droite-7786952846
2017-01-27 13:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EDkR8L5PCa6W2WpmheLnwA/330v220-2/online/image/2017/0126/7786942879_francois-fillon-sur-tf1.PNG