3 min de lecture Affaire Bygmalion

Affaire Bygmalion : qui est Jérôme Lavrilleux, "en congé de l'UMP" ?

PORTRAIT - L'homme par qui le scandale de l'affaire Bygmalion est arrivé a décidé de se mettre en retrait des affaires de l'UMP alors qu'une procédure d'exclusion à son encontre était à l'étude.

Jérôme Lavrilleux, directeur de campagne de Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle de 2012
Jérôme Lavrilleux, directeur de campagne de Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle de 2012 Crédit : AFP
RomainRenner1
Romain Renner
Journaliste RTL

Jérôme Lavrilleux n'était pas le plus connu des responsables UMP. Malheureusement pour lui, son nom n'a commencé à être connu qu'en mai dernier, lorsqu'il devient l'un des éléments déclencheurs du séisme qui secoue l'opposition : l'affaire Bygmalion

Invité de BFMTV le 26 mai, l'eurodéputé du Nord-Ouest avoue, les larmes aux yeux, avoir fait de fausses factures pour couvrir le dérapage des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. "Je n'ai jamais eu à discuter ce genre de sujet, ni avec M.Sarkozy, ni avec M.Copé. J'assume mes responsabilités", explique-t-il alors. Mis en place pour gérer les questions logistiques de la campagne de l'ancien chef de l'Etat, Jérôme Lavrilleux est alors loué pour sa capacité de décision et son talent d'organisateur.

L'organisateur de l'ombre

"Il a le talent de ne pas embêter ses patrons avec des problèmes qu'ils n'ont pas à connaître", se réjouit même Nicolas Sarkozy. Un trait de caractère qui rend alors plausible la thèse selon laquelle le directeur adjoint de la campagne présidentielle aurait pris seul la décision de reporter l'excédent de dix millions d'euros sur les comptes de l'UMP.

À lire aussi
Rachida Dati, invitée de RTL le 24 janvier 2018. Maire de Paris
Rachida Dati sur RTL : "Paris m'intéresse vraiment et pourquoi pas être candidate"

Présenté comme un homme de l'ombre, proche de Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy, l'élu de 44 ans n'est toutefois pas que l'épaule sur laquelle les patrons de l'opposition peuvent se reposer. Certains le présentent comme un carriériste voire un mauvais génie prêt à tout pour arriver à ses fins.

Un ambitieux

"Sous ses allures de boy-scout, Lavrilleux n'est pas un tendre (...) Il aime le pouvoir et est prêt à tout pour cela", témoigne un député cité par Le Parisien. Personnalité clivante au sein de l'UMP, Jérôme Lavrilleux est l'homme qui attisera le feu de la guerre Fillon/Copé en conseillant au président du parti de se proclamer vainqueur avant même de connaître le résultat de l'élection.

Collaborateur de Jean-François Copé depuis 2004 - il l'a suivi à la mairie de Meaux, à l'Assemblée nationale et au secrétariat général de l'UMP -, Jérôme Lavrilleux démarre sa propre carrière en se présentant face à Marine Le Pen lors des élections européennes de 2014.

La mise en congé de l'UMP

Le quadragénaire originaire de Saint-Quentin (Aisne) ne s'était jusqu'alors fait élire que dans son département, dont il est conseiller général. C'est donc une promotion pour celui qui, à l'instar de plusieurs proches de l'ancien président, n'est pas un produit des grandes écoles telles que l'ENA, Sciences Po ou HEC mais titulaire d'un BTS Commerce international.

Sous le coup d'une procédure d'exclusion de l'UMP, Jérôme Lavrilleux a décidé de ne pas attendre ce qui apparaît comme une sentence inévitable. "J'ai pris la décision devant cette mascarade de procédure tronquée de me mettre en congé de l'UMP et je ne renouvellerai pas cette année ma cotisation à ce qui a été ma famille politique pendant très longtemps, annonce-t-il à RTL, le 15 octobre (...) J'ai vraiment l'impression que tout est écrit d'avance".

Le soutien à Nicolas Sarkozy

S'il ne dédouane pas totalement Nicolas Sarkozy - "J'ai du mal à imaginer que Nicolas Sarkozy ne connaissait pas le nom de Bygmalion" -, Jérôme Lavrilleux l'exonère de toute responsabilité dans la mise en place de ce système frauduleux.

Dans une interview accordée à L'Express, l'eurodéputé considère même que l'ancien chef de l'État est "le meilleur candidat pour 2017". Un soutien à propos duquel Nicolas Sarkozy ne s'est pas exprimé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bygmalion Jérôme Lavrilleux UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772289167
Affaire Bygmalion : qui est Jérôme Lavrilleux, "en congé de l'UMP" ?
Affaire Bygmalion : qui est Jérôme Lavrilleux, "en congé de l'UMP" ?
PORTRAIT - L'homme par qui le scandale de l'affaire Bygmalion est arrivé a décidé de se mettre en retrait des affaires de l'UMP alors qu'une procédure d'exclusion à son encontre était à l'étude.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-bygmalion-qui-est-jerome-lavrilleux-7772289167
2014-05-27 13:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mwI_Ytd10iZpK7nHwX61BA/330v220-2/online/image/2014/0526/7772278900_jerome-lavrilleux-directeur-de-campagne-de-nicolas-sarkozy-lors-de-la-presidentielle-de-2012.jpg