2 min de lecture Alexandre Benalla

Affaire Benalla : "Vous avez dit beaucoup de bêtises", lance Macron aux médias

En déplacement à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées, le chef de l'État a reproché aux médias, leur traitement de l'affaire Benalla.

>
Affaire Benalla : "Vous avez dit beaucoup de bêtises", lance Macron aux médias Crédit Image : JULIEN DE ROSA / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Paul Véronique
Paul Véronique
et AFP

La presse, une nouvelle fois cible de l'Élysée. Emmanuel Macron a accusé les médias d'avoir "dit beaucoup de bêtises" sur l'affaire Benalla, en marge d'un bain de foule à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées, ce mercredi 25 juillet.

"Ça ne fonctionne pas comme ça, ce qui devait être fait a été fait. Je l’ai dit : je ne vais pas chercher des fusibles parce que vous avez envie de voir du sang et des larmes dans le tournant de l’été", a tout d'abord tancé le chef de l'État. "Rien n’est jamais caché, quand la justice doit passer, elle passe, et on doit la laisser travailler. Et en tant que président de la République je ne suis pas là pour commenter le travail de la justice. Et après je suis responsable, et chaque chef à son niveau prend ses responsabilités, c’est tout, et les choses continueront à se faire", a ensuite ajouté Emmanuel Macron.

"Tout cela était faux et il est important de le dire"

Mais loin de s'arrêter là, le chef de l'État a ensuite vertement critiqué les médias. "Vous avez dit ces derniers jours beaucoup de bêtises sur soi-disant des salaires et des avantages. Tout cela était faux et il est important de le dire aux Français. (...) Ce qui leur a été dit pendant des jours et des jours étaient des fadaises. Il ne faut jamais fouler l’honneur d’un homme au pied sous prétexte qu’il a fait une faute. Il a fait une faute monsieur Benalla, il a été sanctionné, c’était à mes yeux proportionné."

À lire aussi
Alexandre Benalla, devant la commission d'enquête sénatoriale le 18 septembre 2018 Alexandre Benalla
Affaire Benalla : l'enquête étendue au selfie le montrant avec une arme

En prenant enfin la parole, Emmanuel Macron a montré qu'il restait "le maître des horloges", a commenté mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux : celui qui parle quand il l'a décidé, et qui n'a "pas à répondre aux convocations des uns ou des autres". Benjamin Griveaux a d'ailleurs de nouveau écarté, au nom de la séparation des pouvoirs, la possibilité que le président s'exprime devant les commissions d'enquête parlementaires. Pour autant, promet ce ministre très proche du président, "toutes les leçons" de l'affaire Benalla seront "tirées à la rentrée" et "des changements profonds interviendront". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alexandre Benalla Emmanuel Macron Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794229795
Affaire Benalla : "Vous avez dit beaucoup de bêtises", lance Macron aux médias
Affaire Benalla : "Vous avez dit beaucoup de bêtises", lance Macron aux médias
En déplacement à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées, le chef de l'État a reproché aux médias, leur traitement de l'affaire Benalla.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-benalla-vous-avez-dit-beaucoup-de-betises-lance-macron-aux-medias-7794229795
2018-07-25 20:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e6xLIY_fSqN1FKmyKP19RQ/330v220-2/online/image/2018/0704/7793999670_emmanuel-macron-lors-d-une-conference-de-presse-le-27-juin-2018.jpg